LG 47LM860V : la 3D passive 2.0

LG 47LM860VLG 47LM860V

Le LG 47LM860V est le premier représentant de la nouvelle génération d’écran LCD à rétro-éclairage LED de la marque. Et on peut dire qu’il est attendu au tournant, après le sulfureux LG 55LW980s. Comme son autre concurrent coréen, LG a mis l’accent sur l’interaction utilisateur… avec toutefois une démarche bien différente.

Le LG 47LM860V est le dernier né de la gamme d’écran 3D passif du constructeur. Il intègre tout ce que l’électronique moderne peut offrir à un téléviseur, que ce soit en termes de traitement d’image, d’ergonomie ou de connectivité. Il s’articule autour d’une dalle LCD à rétro-éclairage LED Plus… qui n’est rien d’autre qu’une version edge doté d’un dimming local par bande, un système qui n’a jamais remporté nos faveurs, mais qui semble avoir progressé toutefois… est-ce pour autant suffisant ?

Acheter le LG 47LM860V au meilleur prix

LG 47LM860VLG 47LM860V

Design et finition

C’est sans aucun doute l’un des points fort de l’appareil. Le constructeur a mis l’accent sur le look, en bon vendeur qu’il est. C’est toujours un facteur d’achat des plus importants de nos jours et on ne peut pas négliger cet aspect des choses. La finition fait la part belle au plastique, tout comme le Samsung UE55ES8000 que nous testions il y a peu. Toutefois, le modèle LG nous semble un cran au-dessus.

Lire le test complet avec EreNumérique

Equipement

Evidemment, LG fournit aussi une télécommande plus classique, relativement massive. Du reste, l’équipement livré en standard est pléthorique. La 3D fait appel à une solution passive à lunette polarisées. LG en fournit d’ailleurs quatre paires.

LG 47LM860VLG 47LM860V

A cela s’ajoutent deux paires de lunettes Dual play, permettant de jouer à deux en plein écran sur le même téléviseur !

Du reste, la connectique est d’un bon niveau, avec surtout le Wifi intégré. Un bon paquet de formats sont lisible depuis l’USB, depuis le DivX HD au MKV. Mais nous n’avons pas réussi à faire fonctionner les sous-titres intégrés, comme c’est souvent le cas.

Qualité vidéo

Malheureusement, la mode des dalles brillantes a encore frappé. La dalle reflète tout ce qui se passe dans la pièce. Il faudra donc se placer dans le noir. Hélas, c’est une mode qui ne semble pas passer, puisque les gens continuent à acheter des écrans pour leur look plus que pour l’image. C’est triste… du coup, la plupart des écrans que nous recevons en ce moment sont en dalle brillante. Ironiquement, les constructeurs de plasma font des efforts pour limiter les reflets ! C’est notamment le cas de Panasonic et de son TX-P50ST50. Pour en revenir au LG. La température des couleurs est un peu chaude, mais dans l’ensemble, ça passe malgré tout. On apprécie notamment la compensation de mouvement plutôt bien foutue. Privilégiez le réglage Lisse, qui permet d’éviter les saccades pour un minimum d’artefacts. On évite de justesse le rendu Sitcom AB Production. On apprécie également la grande propreté du rendu. Il y a très peu de fourmillements, que ce soit sur les Blu-rays ou les DVD.

LG 47LM860VLG 47LM860V

Définition

En 2D, le résultat est correct sans plus. En effet, le rétro-éclairage localisé modifie assez fortement le rendu des couleurs, déjà relativement éprouvées par un réglage moyen. En HD, la netteté est suffisante et le contraste est dans la bonne moyenne si l’on accepte une dose minimale de rétro-éclairage dynamique évidemment. En SD, le résultat n’est pas si mal, avec une fonction Super Résolution améliorant grandement le niveau de détail.

Lire le test complet avec EreNumérique

3D

A l’essai, la 3D est des plus confortables, mais il faut prendre beaucoup de recul pour ne pas être gêné par le tramage. La perte de résolution n’est vraiment pas notable contrairement à ce que l’on pense souvent. Certes, la résolution d’image est divisée par deux verticalement. Mais avec le recul, on profite malgré tout d’une image très agréable et surtout très stable. Les lunettes sont légères, bon marché, et vous pouvez en équiper toute la famille. Le rendu des TV à lunettes actives est un cran au-dessus. Notamment, le Samsung UE55ES8000 offre une sensation de profondeur plus agréable. 

Jeu vidéo


L’image d’une réactivité correcte pour le jeu vidéo. On ne s’étendra pas sur le sujet. Vous pouvez jouer sur cet appareil, la réactivité est suffisante, mais il ne faut pas en attendre de miracle

Bilan

LG 47LM860VLG 47LM860VAu final, le LG 47LM860V n’est pas trop mal. Au moment de faire le bilan, c’est bien difficile de trancher. En effet, si l’on considère son téléviseur comme un moniteur, il y a bien mieux sur le marché, c’est un fait. L’image HD est perfectible et c’est surtout l’intrusion du rétro-éclairage dynamique qui nous gêne. Mais il faut contrebalancer cela par l’offre plus globale proposée par LG. La 3D est vraiment agréable, l’équipement est pléthorique, la partie TV connectée est convaincante, la reconnaissance de mouvement est un plus dans la navigation. Bref, c’est bien délicat et il faudra choisir en fonction de vos priorités… En ce qui me concerne, j’utilise mon écran comme un moniteur…

Lire le test complet avec EreNumérique


Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires