Test : quatre jours avec la montre/téléphone LG GD910

Je téléphone avec mon bras

Les premiers essais en téléphonie se font naturellement. Evidemment, il faut d’abord connecter son oreillette Bluetooth (fournie avec la montre) à la GD910. L’opération ne prend que quelques secondes. Notez qu’une fois la connexion établie, la montre reconnaît instantanément l’oreillette lorsque celle-ci est activée.

Composer un numéro ne pose pas de problème une fois qu’on maîtrise la sensibilité de l’écran. Quant à la qualité des communications, elle est très honnête. Que ce soit en extérieur, en plein Paris, ou dans le métro, la GD910 se comporte comme un véritable téléphone. 

M'as tu vu ?

En revanche, il est une chose que la montre téléphone de LG n’offre pas : la discrétion. D’abord parce que l’oreillette est massive. Ensuite parce que la GD910 attire les regards, qu’on le veuille ou non. Difficile de ne pas passer pour un extraterrestre lorsqu’on est pris en train de tapoter sur sa montre comme sur… un téléphone.

En revanche, essayer de se passer d’oreillette n’est pas la meilleure idée qui soit. D’abord parce que la qualité du haut parleur ne permet pas d’avoir une conversation normale. Mais surtout parce qu’on a franchement l’air d’un idiot à parler à sa montre.