LG Optimus Pad : la 3D à prix d’or

Plutôt qu’un classique écran de 10 pouces en 16/9, l’Optimus Pad se dote d’une dalle de 8,9 pouces en 15/10. Logiquement, la tablette en est plus aisée à manipuler que ses concurrents plus encombrants. Malgré sa taille inférieure, elle est assez lourde avec ses 630 grammes sur la balance. Elle est aussi étonnamment épaisse. Le design reprend les codes institués par l’Optimus 2X et plus récemment l’Optimus 3D.

On retrouve donc un dos en plastique brun doux au touché et orné d’une barre métallique autour de laquelle sont disposés les deux capteurs photos. L’ensemble est solide mais on aurait préféré un tour d’écran métallique. La prise en main est assez bonne, les grands rebords permettant de tenir la tablette sans mettre les doigts sur l’écran. La finition est dans la moyenne haute des tablettes du moment mais reste un cran en dessous de celle de la Xoom de Motorola ou encore de la Playbook de RIM.