Tablette Packard Bell Liberty Tab : une question de look

En terrain connu

Au niveau de la technique, cette Liberty Tab ne se distingue pas vraiment de la concurrence, on retrouve le désormais très commun Tegra 2 de Nvidia. Avec ses deux cœurs cadencés à 1 GHz et une partie graphique dérivée des GeForce présentes dans les ordinateurs de bureau, ce SoC est l’un des plus puissants du moment. Il commence toutefois à se faire concurrencer sur certains points par plusieurs constructeurs. On trouve maintenant des dual core signés Qualcomm, Samsung ou encore Texas Instruments dans plusieurs smartphones ou tablettes.

Souvent cadencés à une fréquence supérieure (entre 1,2 et 1,5 GHz) ces puces offrent des performances égales ou supérieures dans la plupart des cas. C’est vrai dans la théorie mais en pratique aucune application ne permet de le vérifier. A l’essai, nous n’avons pas vu de différences en réactivité. Sur les applications, de toute manière l’utilisateur final ne devrait pas vraiment sentir la différence, mêmes les optimisées double cœur seront développées pour le plus petit dénominateur commun. Côté mémoire, on retrouve 1 Go de RAM, et 16 ou 32 Go de mémoire embarquée.

Lire le test complet chez EreNumérique