Motorola Milestone : l'iPhone killer qui n'en était pas un

Autonomie

En communication 3G, le Motorola Milestone a tenu un peu moins de 5h30. soit une performance légèrement supérieure à l’iPhone 3GS qui totalise 5h dans ce test. Si cette donnée semble encourageante, on déchante rapidement lors d’un usage quotidien du Milestone. Twitter et Facebook régulièrement, une heure de communication et quelques SMS plus tard, le Milestone est déjà à plat. Au final, il tient à peine une journée en utilisation intensive, son processeur étant mis à contribution.

Pour ternir le tableau de l’autonomie, précisons qu’à force de tweets et de surf sur la Toile, le Milestone a chaud, très chaud. Sa surface inférieure le fait sentir. Une impression passable en hiver, mais qui ne le sera plus par 30°C.