Motorola Milestone : l'iPhone killer qui n'en était pas un

Un aspect anguleux

Lourd. C’est la première impression qu’offre le Milestone lorsqu’on le prend en mains. Ses 165 grammes sont bien présents et la taille de l’appareil n’arrange pas sa bonne tenue. En définitive, il est plus épais et plus long qu’un iPhone. Néanmoins, tous ces points en apparence négatifs, sont aussi signes de robustesse. Le Milestone procure une sensation de durabilité. Une partie de sa coque est d’ailleurs en métal. Même son écran fait preuve d’une surprenante résistance.

Équipé de la technologie Gorilla Glass de Corning, il résiste aux éraflures et rayures. Pour vérifier cette donnée, nous l’avons éprouvé avec une clé. Ni trace, ni rayure n’étaient à déplorer à la fin du test acharné (et peu conventionnel).

L’esthétique du Milestone est en rapport avec sa solidité. Ainsi, il adopte un design très anguleux qui rappelle les premiers téléphones portables. Un peu kitch, il va même jusqu’à se parer de quelques touches de bronze sur un bouton, son haut-parleur et son clavier physique.