Motorola Milestone : l'iPhone killer qui n'en était pas un

Photo, vidéo, navigation

En ce qui concerne l’image, le Milestone est équipé d’un objectif de cinq mégapixels, d’un flash et d’un zoom numérique 4x.

Ce n’est pas par sa fonction photo que le mobile de Motorola marquera les esprits. Ce terrain choyé par Nokia est élitiste. Ici, le déclenchement est trop lent pour espérer réussir une photo sur le vif et l’autofocus ralentit encore l’opération en prenant son temps. Puissant, le flash peut sauver une photo, mais grillera inexorablement les couleurs. Celles-ci sont d’ailleurs fades et desservies par un contraste trop faible.

En vidéo, la donne est meilleure. Le Milestone peut se vanter de filmer en qualité DVD, soit en 720 x 576 pixels. Néanmoins, bien que l’image passe bien sur un écran externe, la vidéo enregistrée baisse de qualité à cause d’une image bruitée. C’est donc sur la lecture vidéo que l’on se rabat rapidement. Compatible H.264 et Mpeg-4, le Milestone nécessite de convertir ses DivX avant de les transférer dans la carte microSD de 4 Go fournie de base, extensible à 32 Go. Une opération fastidieuse que l’on s’épargnerait bien.

La partie GPS est tenue par Maps de Google. Identique à celle de l'iPhone, cette application ne permet pas une naviagation idéale en voiture. Reste le logiciel GPS Motonav fourni avec le Milestone. En 3D, et affichant les bâtiments emblématiques, il a l’inconvénient d’être payant. De base, il est livré avec 60 jours d’essai. Le Market Android devrait permettre de corriger cette lacune en proposant rapidement des applications de navigation gratuites et convaincantes.

Android :  les meilleures applications gratuites