Test du Nokia N96 : la vie sans écran tactile

Communiquer avec les appareils de la maison

Normalement, le N96 peut se connecter à une PS3L’un des arguments de vente du N96 est sa compatibilité DLNA. Sous cet énième sigle se cache la Digital Living Network Alliance. Cette association de constructeurs (Motorola, Philips, Samsung, Matsushita, Hewlett-Packard, Sony, Microsoft, Intel, ou bien sûr Nokia) vise créer une norme commune pour faire communiquer entre eux plusieurs appareils.

Pour cela le protocole utilise une certification UPnP (Universal Plug and Play). L’avantage de ce protocole est de permettre une interactivité entre machines quelque soit les périphériques, mais aussi les supports : Ethernet, CPL, Bluetooth ou Wi-Fi. Dans les faits comment se passe-t-il ?

Théoriquement, on peut connecter ensemble un N95 et une PlayStation 3 pour regarder sur le premier, les contenus enregistrés sur le disque dur de la seconde. Mais voilà, tout est dans le théoriquement. Dans la réalité cela est bien moins facile qu’il n’y parait, voire impossible.

Moins facile dans la pratique

Le clavier coulissant du N96Nokia N96

Nous avons ainsi passé plusieurs heures à tenter l’expérience. Après plusieurs manipulations du menu pas toujours très clair du N96, nous avons réussi à le « déclarer » sur notre réseau domestique. Malheureusement, après activation des fonctionnalités réseau sur la PS3 et synchronisation du N96, il nous a été impossible de retrouver ce dernier sur l’interface de la PS3.

Une nouvelle fois, on voit bien dans ce cas, le décalage entre les déclarations de bonnes intentions des constructeurs et la réalité des faits. Derrière un discours prônant la simplicité d’utilisation et de configuration se cache une expérience utilisateur très décevante.