Test du Nokia N96 : la vie sans écran tactile

Un téléphone console ?

Ce chapitre est celui de la frustration. Non pas en raison d’une quelconque faiblesse du N96 en la matière. Mais simplement parce que le modèle dont nous avons disposé pour ce test était une pré-série qui a été quelque peu réticente lorsqu’il a fallu se connecter à la plate-forme N-Gage. Du côté de Nokia, on reconnaît que « ce n’est pas la version qui sera commercialisé en octobre ».

Test réduit

Au final nous n’avons pu nous essayer qu’à deux jeux :

  • Bounce Boing Voyage
  • Pro Series Golf

Notez, tout de même, que pour sa commercialisation le N96 est fourni avec un jeu inclus, l’éternel Tetris. De notre côté, nous avons pu constater que les graphismes étaient d’une qualité très honnête pour un téléphone, de même facture que ce que propose l’iPhone d’Apple en tout cas. En revanche, jouer avec le N96 n’est pas de tout confort. Le pad directionnel n’étant pas des plus adaptés, surtout lorsque le clavier est ouvert. Idem pour les touches de droite, de taille trop réduite pour être maîtrisées avec le pouce. Ce qui est suffisant pour un film ne l’est pas pour un jeu…

A très bientôt

Nos quelques regrets n’auront pas raison de notre abnégation. Rendez-vous est donc pris dans quelques jours afin de tester les capacités du N96 à être une console portable. Bien évidemment, vous serez les premiers informés.