Comparatif : Google Nexus S vs. HTC Incredible S

Prise en main

En main, les deux téléphones ne se comportent pas de la même manière. Alors que la coque arrière du Nexus S colle à la manière d’un Galaxy S (Samsung est le concepteur des deux), l’Incredible S revendique une approche plus douce. Son dos présente une texture satinée très agréable au toucher. Pour Olivier, l’un de nos testeurs, « cette texture est rassurante. S’il tombe, on sait qu’il ne se cassera pas. »

Chez Google, le Nexus S remodèle le format barre du smarpthone tactile. Comme le mettent en avant toutes ses publicités, il est le premier téléphone à posséder un écran incurvé. À la rédaction, on se demande toujours quel est son intérêt. Après ce coup d’épée dans l’eau, on peut continuer le tour du propriétaire par les boutons tactiles situés au bas de l’écran.

Boutons invisibles

Les deux smartphones testés ici en sont pourvus, mais Samsung n’a pas jugé important d’y apporter beaucoup d’attention, semble-t-il. Ainsi, « ils sont à peine visibles, voir invisibles en cas de beau temps ! », commente Johann, notre second journaliste testeur. Ce défaut est handicapant puisque cette barre de 4 boutons commande une bonne partie de l’appareil. L’Incredible S, quant à lui, joue le confort. Pour cela, au-delà d’afficher des touches visibles, il les fait même tourner sur elles-mêmes en tenant compte de la position du téléphone : horizontale ou verticale. Un détail astucieux.

Bilan : Sur cette partie, l’Incredible S l’emporte haut la main sur le mobile de Google. Une tenue en main exemplaire et un système intelligent de boutons tournants le consacrent face au Nexus S.