[Test] Nikon D600 : le plein format qui en met plein les yeux

Des performances mécaniques (autofocus et obturateur) de bonne tenue

Boitier expert, le système autofocus du D600 est issu de son prédécesseur dans la gamme : le D 7000. Efficace, assez sensible et doté de 39 collimateurs, sa couverture conçue pour un capteur APS-C est inférieure à celle de ses grands frères et à vrai dire un peu limitée pour un plein format. Autre très bon point : le D600 est doté d’un moteur AF qui permet l’usage d’optiques plus anciennes dépourvues de motorisation interne. Les possesseurs de focales fixes un peu anciennes pourront donc les utiliser avec bonheur (les zooms amateurs non optimisés pour le numérique seront par contre trop justes pour profiter pleinement des 24 Mpix du capteur, notamment sur les bords de l’image).

AF Nikon D600AF Nikon D600

L’obturation, légèrement inférieure à celle du D800, propose des déclenchements jusqu’au 1/4OOOeme de seconde à la vitesse de 5,5 image par seconde en rafale et une synchro-X pour les flashs de studio effective jusqu’au 1/200ème de seconde. Elle est d’autre part annoncé pour 150 000 déclenchements, des spécifications qui permettent d’envisage le D600 comme une acquisition polyvalente et durable dans le temps.

L'obturateurL'obturateur 

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • kaley
    Etudier un peu le canon 6D....
    0
  • Cartuno
    La réelle qualité des images dépendra surtout de la qualité des objectifs montés sur le boitier.
    Le 24-85 fourni en kit est plus que moyen et ne présente aucun intérêt même pour un amateur, on parle la d'un capteur plein format (24x36) de 24MPixels.
    La série d'objectif intermédiaire (ouverture 1,8 AFS-G en 28, 50, 85) sera-t-elle suffisante pour tirer la quintessence du boitier, ou faudra t-il investir dans la gamme au dessus (ouverture 1,4 AFS-G en 24, 35, 50, 85) auquel cas le budget sera disproportionné vis à vis du boitier, sauf pour les professionnels déjà équipés.
    Pour un professionnel, quelques choix techniques peuvent gênés, synchro flash, vitesse max d'obturation, absence de prise 10 points.
    Ce boitier est plutôt un formidable coup marketing après plus d'un ans d'absence de la part de NIKON (avènement dramatique au JAPON).
    Pour ma part, je crois qu'il aura du mal à trouver ça clientèle malgré ces qualités.
    0
  • Recochard
    Le Canon 6d sera en dessous : AF, flash, vitesse, définition : tout et dit !
    0
  • phedre49
    Tout est bien sur ce D600 ...sauf les images !!!
    Le capteur auto-salissant de ce boîtier, en cause un grave problème de fabrication, rend les photos prises inexploitables tant elles sont maculées de tâches (huiles?) et de poussières corrosives en tout genre. Fuir le D600 est la solution faute de solution par Nikon ("on n'est pas au courant"). J'ai perdu plus de 2000 euros !!! Grave.
    0