Test Nintendo 3DS : 10 raisons de l'aimer ou de la détester

On aime : l'ergonomie

Voilà un sujet dans lequel Nintendo a longtemps démontré sa maîtrise sans faille, ou presque. Et cette Nintendo 3DS ne fait pas exception, reprenant globalement les avantages des précédentes DS en y ajoutant quelques améliorations agréables.

La grande nouveauté ergonomique de cette 3DS est donc son stick, que l’on fait glisser sous son pouce. Son utilisation est très agréable, il se montre toujours précis, ne glisse pas sous le pouce. De manière générale, l’ergonomie de la console ne pose pas vraiment de problème. Notons que le stylet est désormais rétractile, ce qui permet de le ranger dans un plus petit espace de la console. Les plus grandes mains auront cependant les mêmes problèmes que sur les précédents modèles, c'est-à-dire quelques difficultés à jouer convenablement, notamment avec les boutons L et R situés sur le dessus de la console.

Enfin, l’interface ne pose pas de réel problème, et est même plutôt simple d’utilisation. Nintendo pousse le vice jusqu’à proposer à tout moment un service d’aide, qui distille des informations sur ce que l’utilisateur est censé faire dans les différents menus, il est donc assez difficile d’être perdu et de ne pas savoir ce qu’on fait.