Test Nintendo 3DS : 10 raisons de l'aimer ou de la détester

On aime : Street Pass

Lors des premières utilisations de la console, les consignes de Nintendo sont claires : n’éteignez pas votre 3DS ! En effet, même en veille, la console est loin d’être inactive, et utilise une nouveauté en partie introduite sur Wii : Street Pass.

Un début de réseau social par Nintendo

Il suffit de fermer le clapet de la console pour que celle-ci passe en veille. Une fois dans cet état, de nombreuses fonctions restent actives, et certaines, comme le podomètre, ne sont disponibles que dans cet état. C’est donc en veille que Street Pass montre tout son potentiel. Nintendo s’appuie sur le principe que votre console sera dans votre poche ou votre sac lorsque vous ne jouerez pas. Si elle est en veille, Street Pass restera fonctionnel et sera capable de détecter les autres 3DS aux alentours. S’ensuit alors un échange automatique des coordonnées des deux joueurs via leurs consoles respectives. Cela permet notamment de retrouver les possesseurs de 3DS qu’on aurait croisés sans le savoir lors d’un trajet en métro, par exemple.

D’autres fonctions sont ainsi associées à Street Pass, notamment deux mini-jeux : « Puzzle troc » et « Mii en péril ». Il s’agit respectivement d’un puzzle qui se remplira automatiquement à mesure que vous croiserez de nouveaux joueurs, et d’un jeu d’aventure mettant en scène les avatars de vos contacts.