Test Nintendo 3DS : 10 raisons de l'aimer ou de la détester

On regrette : les maux de tête

Nintendo nous avait prévenus, force est de reconnaître que le problème est bien là. Dès les premières minutes, l’écran en trois dimensions de la console provoque inévitablement une certaine gêne, à laquelle il va falloir s’habituer (notamment en appliquant des réglages adaptés), mais qui a tendance à empirer avec le temps dans certains cas.

Il suffit d’ailleurs de se tourner vers les avis des premiers possesseurs de la console au Japon : nombreux sont ceux qui font part de gênes et autres maux de tête, parfois après quelques minutes de jeu seulement. Dans sa documentation, Nintendo recommande de faire une pause de dix à quinze minutes toutes les demi-heures de jeu, et précise également que les enfants peuvent être plus souvent sujets à ces gênes, et que les enfants de moins de six ans ne devraient pas jouer avec la 3D activée.

À la rédaction, la gêne a été ressentie par toutes les personnes ayant pu s’essayer à la console. Dans la majorité des cas, tout va mieux après quelques minutes pour s’habituer, toujours est-il qu’il faut faire l’effort de passer ces premiers instants désagréables, et qu’il est fort probable que la plupart des utilisateurs se contentent de laisser l’écran en 2D pour jouer.