[Test] Nokia Lumia 800 : la lumière est venue de Mango !

Le smartphone de la dernière chance : voilà comment est le plus souvent présenté ce Lumia 800 pour Nokia. Premier Windows Phone du constructeur finlandais, ce modèle est condamné au succès s’il ne veut pas rester le dernier du genre. Fort du partenariat établi entre Nokia et Microsoft en février (qui aurait officieusement couté plus d’un milliard de dollars à ce dernier), le smartphone doit amener ce système d’exploitation mobile au niveau supérieur, aussi bien en termes de fonctionnalités que de ventes. Il doit également réussir à imposer Nokia dans le domaine des smartphones où il s’est fait devancer par Apple, Samsung ou encore RIM pour cause d’OS et d’écosystème peut séduisant.

La première chose qui frappe quand on prend en main le Lumia 800 est son design : enfin un Windows Phone propose un form factor qui sort élégamment du lot (le dernier HTC Radar tente également le coup, mais de manière moins distinguée). Sa coque unibody en polycarbonate mat inspire la confiance et, dans la version noire que nous avons eue en mains, l’élégance.

Deux déclinaisons cyan et magenta plairont plus particulièrement à ceux et celles qui aiment se faire remarquer. Bords arrondis, extrémités effilées, écran incurvé convexe (3,7 pouces 800 x 480) : le dessin de la coque est gracieux et possède en plus le mérite de bien tenir en main. Un étui en plastique souple est également inclus dans la boite. Il s’ajuste parfaitement et protège le téléphone sans trop augmenter son épaisseur.

USB bien caché

Pour masquer la connectique micro USB et l’emplacement de la carte micro SIM, Nokia a imaginé un astucieux système de caches basculant et coulissant sur le haut du téléphone. Malgré les mécanismes mis en place, l’assemblage est parfait, aucun jeu n’est visible. Reste juste à espérer que ce soit encore le cas après plusieurs mois de manipulation. Sur la tranche opposée en bas du mobile, la coque ajourée à la manière d’une grille très esthétique cache quant à elle haut-parleur et micro.

Sur la tranche droite figurent enfin tous les boutons : volume, extinction/verrouillage et déclenchement de l’appareil photo. Dans le dos de l’appareil, pas de batterie amovible, mais simplement un flash et l’objectif de l’appareil photo entouré d’une élégante plaque chromée et donc assortie aux boutons sur la tranche. Finition aboutie et design réussi sont donc les maitres mots de ce Lumia 800.