PMA 2008 : instantané du marché de la photo numérique

Canon ouvre la danse

Le leader de la photographie numérique, et donc a fortiori de la photographie tout court, s’est montré bien présent avec un stand immense situé à l’entrée même du salon. Aux couleurs de la société japonaise, l’espace était spacieux et le nombre de produits présentés par le constructeur a été vraiment impressionnant.

Canon en pourvoyeur de solutions photographiques globales

Le Stand Canon En stars, nous avons retrouvé les appareils photos numériques compacts et les réflex ainsi que les optiques pour ces derniers. Cependant, Canon, c’est bien plus que des appareils photos et le constructeur l’a clairement fait savoir avec une forte présence des imprimantes. Un message clair, Canon, c’est l’imagerie pour les photographes de tous horizons. Pour soutenir cela, une scène aménagée au centre de l’immense stand servait de tribune à diverses sommités de la photo. Là se tenaient des sessions didactiques pour effectuer au mieux des prises de vues avec de forts agréables modèles.

Canon Ixus 80 pour ouvrir les hostilités

Trois Canon Ixus 80Bien entendu, la présence de la nouvelle gamme annoncée peu de temps avant était assurée. Nous avons par ailleurs eu l’occasion d’essayer la plupart des nouveautés et de vous montrer les performances de ces modèles. Les compacts sont bien entendu tirés par les modèles stars que sont les Ixus et le nouvel Ixus 80 déjà intéressant par sa liste de fonctionnalités promet beaucoup. Nous avons eu l’occasion de mettre la main dessus l’espace d’un instant pour tester avec succès les qualités de bases de l’appareil, ou des fonctions comme la reconnaissance de visage.

Canon Ixus 80 ou SD1100 IS ELPH aux USABilan : le modèle est plus compact que les Ixus 8xx et 9xx. Le changement de nomenclature pour un retour aux sources semble d’ailleurs annoncer ce changement. Bien entendu les fondamentaux que sont devenus au fil des mois le stabilisateur optique et les modes scènes prolifiques sont présents.

A l’usage, pas de révolution, l’Ixus n’est pas apparu plus réactif que ses prédécesseurs. Pour ce qui est de la qualité des clichés en eux-mêmes, vous pouvez en juger. Le bruit numérique est relativement bien contenu comme souvent chez Canon, mais point de mirage, le compact n’a pas un capteur immense et l’appel à l’électronique bien qu’efficace altère toujours le piqué. La dégradation devient même très visible sur des clichés sombres comme celui du stand Olympus. Bien sûr, ce ne sont que des essais à main levée, il conviendra de tester en détail ce modèle pour en tirer des conclusions définitives.

Stand FujiFilmStand Olympus