PSP Go, le test : un pari fou pour Sony ?

Les fonctionnalités multimédias

Douée  en activités vidéoludiques, la PSP Go reprend également les fonctionnalités multimédias de ses aînées. Ainsi, elle peut lire musiques, photos et vidéos.

Regarder un film, console fermée

Dans ses paramètres, une option lui permet de laisser son écran actif, même lorsqu’il est fermé. En jeu, cela n’est pas très utile, sauf pour un LocoRoco qui se joue aux gâchettes, mais c’est surtout avec un film que cette option est intéressante. La PSP Go se transforme alors en baladeur vidéo prêt à concurrencer les Archos et autres iPod Touch. Précisons qu’il est toujours nécessaire de convertir ses fichiers en MP4, seul format vidéo accepté par la console.

D’autre part, c’est également en mode vidéo que la diminution de 20% de la taille de l’écran est dommageable. Si elle est plus compacte et transportable, la PSP Go perd en confort d’utilisation du fait de la petitesse de son affichage. C’est une des conséquences de sa miniaturisation.