Partagez vos disques durs gratuitement partout dans le monde

L’objet

Allons-y sans détour, le Pogoplug est moche. Du moins, il trouvera difficilement sa place chez vous à la vue de tout le monde. Si la forme est originale et le guide-fil pratique et ordonné, on s’interroge encore sur la couleur choisie. On s’imagine alors Pogoplug devenir partenaire de référence du Stade Français tant leurs couleurs seraient assorties. Toutefois, le choix d’un look tranchant est souvent une manière pour les nouveaux constructeurs de se démarquer sur un marché saturé ou en phase de création. Aucun doute Cloud Engines et son Pogoplug ont réussi leur coup.

La connectique est simple : un port secteur, une prise Ethernet RJ45 à brancher à sa box, trois ports USB à l’arrière, un quatrième en façade pour y brancher occasionnellement un disque plus facilement. Une fois ces branchements effectués, il faut activer le Pogoplug. La peur de nous perdre dans des configurations d’adresses IP nous guette, mais finalement rien ne sera plus simple.