Partagez vos disques durs gratuitement partout dans le monde

L’activation

Le matériel une fois en place, il faut activer la partie Internet. Le système ne servirait à rien sans pouvoir y accéder à distance. Ce point est souvent très délicat pour ce genre d’installation. Adresses IP à configurer à gogo, disque indétectable : les problèmes sont légions.

L’expérience Pogoplug transforme tout cela en formalité, les ingénieurs de Pogoplug ayant réduit cette étape à une démarche d’environ deux minutes. On se connecte sur le site my.pogoplug.com, on inscrit son adresse e-mail, on configure son mot de passe, en quelques secondes le logo lumineux du Pogoplug passe d’orange à vert. Le voilà détecté et le contenu du disque connecté entièrement accessible dans le navigateur. Magie de l’informatique bien pensée, cette configuration réconcilie à coup sûr avec ce genre de matériel, mais pour quelles possibilités ?