Second Life : vrai phénomène ou objet de dérives ?

Profiter du succès de Second Life

publicité second lifeOutre les joueurs, de véritables acteurs de la vraie vie s’incruste dans Second Life, à commencer par les publicitaires, les entreprises et (ô surprise !) les politiques.

S’investir sur Second Life

Chacun y trouve son compte, mais de plus en plus d’artistes, de publicitaires et de grandes enseignes viennent investir le jeu. Susan Vega vient y donner des concerts exclusifs tandis que l’agence Reuter y dépêche un bureau et un journaliste dédié. Business oblige, de grandes sociétés comme Dell, IBM, Sony ou Toyota pour ne citer que les plus importantes viennent s’afficher sur les murs. Même les blogs ont parfois le droit de citer.

Royal Second Life

Les politiques s’en mêlent

Cela n’aura échappé à personne, la campagne fait rage en ce moment, y compris sur le Net. Elle gagne aujourd’hui le jeu avec, le week-end dernier, l’arrivée de Ségolène Royal sur Second Life en grande pompe. Cela répond en quelque sorte à la mise en place quelques semaines plus tôt d’un bureau virtuel du Front National, ouvertement destiné à recruter des militants.

Le débat est par ailleurs chaud sur Second Life puisqu’une manifestation anti FN avec pancartes et slogans hostiles à Jean-Marie Le Pen a eu lieue au sein même du jeu. Il n’est pas sûr que les joueurs les plus assidus apprécient ce genre d’incursions. À quand l’arrivée du palais de l’Elysée virtuel ?