Sharp XVZ 17000 : vidéoprojecteur 3D compact

Une 3D convaincante

Le grand spectacle est ainsi assuré avec une luminosité rarement vu lors de l'utilisation de lunettes actives. Même si ces dernières diminuent de facto la luminosité à l'écran, grâce au mode naturel et à la puissance de la lampe poussée à son maximum, on obtient des vidéos 3D remarquables d'équilibre. Colorées, contrastées, lumineuses, rapides, et sans problèmes notables de ghosting, on apprécie Avatar à sa juste mesure. Il n’y pas non plus de problèmes dû au clignotement, d’autant plus qu’on projette la 3D dans le noir. Les lunettes sont assez confortables.

Les amateurs de cinéma en 2D auront envie d'utiliser les modes cinéma 1 et 2 qui jouent avec la double iris. Logiquement la luminosité passe à son niveau le plus bas pour perdre près de 50 % de sa puissance maximale. Ce sera même plus si la lampe est en mode éco. Ces modes ne permettent donc pas de regarder un film dans une pièce éclairée, il faudra impérativement faire le noir complet. Et encore car l'image manque alors de peps. On conseille de rester sur un mode naturel, avec la lampe réglé sur normal et activer les iris pour pousser le contraste.

Le niveau de détail et la finesse de l'image projetée par le Z17000 sont à tout à fait en adéquation avec les sources HD comme les Blu-ray. On bénéficie de tous les détails avec ces sources déjà d'excellente qualité et pour les autres sources, l'améliorateur de détails fait aussi une belle remise à niveau sans ajouter de bruit vidéo. Cependant à l'usage, on a eu tendance à trouver ce vidéoprojecteur subjectivement légèrement moins précis que ses concurrents, surtout à cause d'un taux de contraste en retrait.

Acheter le Sharp XVZ 17000 au meilleur prix