Siri : la techno iPhone qui inspire les hackers

Commander le thermostat d’une pièce

Siri peut être considéré comme un gadget, mais voici une utilisation qui pourrait se révéler bien pratique, notamment pour les éternels frileux. Quelques jours après le crack de l’application par l’équipe française d’Applidium, un développeur américain se faisant appeler Plamoni a dévoilé SiriProxy, un serveur proxy en tout point similaire au serveur vocal utilisé par Apple pour Siri. Une fois activé, Siri s’y connecte automatiquement pour offrir de nouvelles commandes. Premier exemple de Plamoni, la possibilité de régler le thermostat d’une pièce à l’aide du logiciel de commande vocal d’Apple.

Ce procédé fonctionne à condition d’être connecté via WiFi, mais ne nécessite aucun jailbreak préalable. Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous, cette version améliorée de Siri est capable non seulement de donner la température d’une pièce, mais également d’annoncer si le chauffage est allumé. Surtout, cette démonstration prouve que l’on peut déterminer, simplement à l’aide de son iPhone, une température précise pour une pièce. Le développeur pousse la démonstration jusqu’à placer son téléphone à côté de son thermostat : ça fonctionne !

SiriProxy

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • H-hich
    Citation:
    l’entreprise américaine n’a pas, comme à son habitude, ouvert son logiciel aux développeurs. Conséquence : ceux-ci s’en sont emparés pour repousser les possibilités de Siri.


    Je capte pas le rapport de conséquence ici. Si Apple avait distribué son logiciel aux developpeurs ils ne s'en seraient pas servit ?
    1
  • spae0899
    Trop cool !
    0