A quoi sert le Social Bookmarking ?

La dimension communautaire

Voilà pour le l'aspect « bookmarking », qu’en est-il de la dimension « social » ?

Vous avez probablement déjà envoyé un lien par e-mail, MSN Messenger ou tout autre mode de communication en ligne pour suggérer à vos proches une adresse « qui vaut le détour ». Sans le savoir, vous avez inconsciemment fait du social bookmarking ou du moins une protoversion. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : partager les meilleures adresses. Libre à vous de choisir avec qui et comment.

Divers degrés de participation

Pour les plus conservateurs, il est –souvent suivant les différents services- possible de partager ses meilleures adresses avec un cercle restreint constitué d’autres utilisateurs du service qui rejoignent votre « liste d’amis » par cooptation.

Quant aux plus "branchés", ils peuvent choisir d’alimenter le flux universel des adresses partagées. La méthode la plus simple, est d’accepter d’apparaître dans les listings du site de social bookmarking. C’est  d’ailleurs souvent le statut par défaut de vos nouveaux ajouts.

De l’autre côté du miroir, vous pouvez tirer parti de ce système des contributions communautaires. En effet les mots clés renseignés lors de la contribution d’un membre viennent alimenter l’ensemble des autres « tags » pour  former une base de termes ouverte à tous et sur lesquels il est simple de faire la part des choses.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires