Sony 46HX850 : test du nouveau monolithe nippon

Sony 46HX850Sony 46HX850

Le Sony KDL46HX850 est le premier représentant de la nouvelle gamme de téléviseurs Sony à nous parvenir au laboratoire. Ce modèle est particulier pour nous, puisqu’il s’agit d’une version Monolithe, le fameux trait de design de constructeur japonais, ici revu et corrigé à la sauce 2012. Cet opus est assurément plus fin, plus léger mais est-il aussi performant ?

Le Sony KDL46HX850 est un écran monolithe. Souvenez-vous, en 2011, Sony avait introduit une série de téléviseur au design ouvertement anguleux et massif, tranchant radicalement avec ce que pouvait offrir la concurrence. La particularité de cette gamme était de reposer sur un socle en alu, tout en étant légèrement penchée. A coup sûr, la ligne avait de quoi séduire. Nous avions a l’époque testé plusieurs représentants dans cette gamme dont le Sony KDL46HX920 pour ne citer que lui.

Ici, Sony a revu sa copie, pour une ligne plus légère tout en conservant l’angle qui semble avoir plu au consommateur. Et c’est assez réussi. Cela étant, quelques détails pénibles viennent gâcher un peu le tableau.

Acheter le KDL-46HX850 au meilleur prix

Design et finition

N’est pas Sony qui veut. En matière de design, la marque a toujours fait bande à part et c’est une bonne chose. A une époque où la plupart des concurrents s’évertuent à copier Samsung avec plus ou moins de bonheur, le constructeur japonais pousse son concept Monolithe à l’extrême. La dalle LCD/LED entièrement recouverte de verre est toujours légèrement inclinée. Elle repose sur un socle en aluminium plus fin, intégrant les haut-parleurs. C’est beau. Il n’y a aucun doute là-dessus.

Les matériaux sont d’une grande noblesse, l’ensemble est loin de faire toc. Les panneaux s’assemblent avec une justesse à faire pleurer un ingénieur Mercedes. Bref, c’est du grand design industriel. Bravo Sony ! Pour la petite histoire, la dalle de verre est en Corning Gorilla Glass, un matériau largement répandu sur le marché des smartphones tactiles.

A titre personnel, j’avoue préférer la version précédente. Elle était plus massive, certes, mais le volume du pied un peu supérieur et son aspect carré venait contrebalancer la largeur de la dalle. Ici, la dalle semble reposer sur une simple feuille d’alu et ça me plait moins. Mais c’est juste un avis personnel, fermons la parenthèse.

Lire le test complet avec EreNumérique

Equipement

Il faut bien d’ailleurs parler aussi du, ou des services proposés par Sony. L’équipement de l’appareil est très complet. Passons rapidement sur la connectique, c’est la même que sur n’importe quel téléviseur haut de gamme moderne. Ce n’est donc pas vraiment un facteur de choix. A noter cependant que le WiFi est intégré. L’appareil se distingue surtout par son offre de services en ligne.

On trouve une offre en HD conséquente mais encore très peu de 3D. Si n’êtes pas abonnés, vous pouvez bien évidemment regarder la bande annonce, diffusée dans format intermédiaire entre la SD et la HD. Le rendu est agréable. En revanche, ce n’est vraiment pas représentatif de la qualité de la HD en VOD Sony, que nous avions déjà eu l’occasion de vanter par ailleurs.

A noter que la liste des applications disponible ne semble pas finale ici, puisque elle souffre à l’évidence de manquements dramatiques. Par exemple, aucune application Youtube n’était proposée… Etrange tout de même. A voir à l’avenir comment la plateforme applicative évolue.

Pour le reste, vous pouvez faire de l’enregistrement en PVR sur disque dur externe et côté des formats reconnus en USB comme UPnP, voici ce qu’il en est : Mkv, DivX HD, AVCHD, AAC, MP3, AC3, WMA, WMV.

Sony 46HX850Sony 46HX850

Qualité vidéo

Ce téléviseur est le nouveau haut de gamme du constructeur japonais. Et ça se voit. Globalement, la qualité d’image est satisfaisante, que ce soit en HD comme en SD. Notamment, l’appareil s’en sort bien sur la TNT. Mais comme souvent sur les écrans haut de gamme tout est affaire de réglage. Concrètement, le mode expert est incontournable. Concernant la température des couleurs, vous pouvez rester en chaud 2. Certains recommanderont peut-être Chaud 1, plus froid. C’est une question de goût. A la mesure, on trouve tout de même chaud 2 plus proche. Ensuite, il faut faire le tri dans les options en tout genre. Faites une croix sur le contraste dynamique qui brûle les teintes claires. Evitez également l’amélioration du noir, qui bouche les teintes sombres. Quid du Motionflow ? Nous vous conseillons le réglage standard là aussi. Le mode fluide provoque trop d’artefacts derrières les personnages en déplacement.

Lire le test complet avec EreNumérique

Définition

En HD, la première impression n’est pas bonne. L’image est trop douce et il faut y remédier en passant un peu de temps dans les menus. Notamment, il faut retoucher tout de même la netteté. C’est un paramètre sur lequel on joue assez peu souvent, car généralement, il introduit un surplus de fourmillements sur les aplats de couleurs. Ici, il faut forcer le trait, sans quoi, la sensation HD n’y est pas. On vous conseille de monter le curseur à 55 voire 60%. C’est un bon début. Mais vous devriez aussi vous pencher vers une fonction bizarre, dénommée « Création de réalité ». Cette fonction a pour effet d’augmenter la définition des textures et c’est assez bluffant sur les Blurays. On vous conseille donc de l’activer. Par contre, la fonction « couleur naturelle » est à oublier, car on ne sait pas trop sur quelle planète ces couleurs sont censées être naturelles, mais soit. En définition standard, ce n’est pas si mal que cela. La fonction de création de réalité ne fonctionne pas bien sur les DVD. Mais la netteté est correcte malgré tout. Au final, l’appareil tire son épingle du jeu en HD. Le rendu, une fois l’appareil réglé, est très agréable.

Sony 46HX850Sony 46HX850

3D

Là par contre, on a du mal à comprendre… les lunettes 3D sont toujours aussi nulles. On s’était déjà plain du fait que l’image virait au rouge ou au bleu selon l’inclinaison de la tête. Et bien c’est encore une fois le cas, merci Sony ! Il faut toujours tenir la tête bien droite pour profiter d’une image correcte. Il faut aussi activer le Motionflow, histoire de booster le taux de rafraichissement des lunettes et de la dalle, et ce, afin d’éviter le scintillement sur les sources de lumière dans la pièce. Mais voilà, l’image s’assombrit. Mais malgré toutes ces précautions, le rendu 3D est décevant. Certes, les plans sont bien découpés, mais voilà, il subsiste un colonage vertical assez pénible sur niveaux de gris moyens. Une fois qu’on l’a vu, on en voit plus que cela. Dommage… Pour nous, ce rendu 3D est la véritable déception de ce test.

Bilan

Sony 46HX850Sony 46HX850Au final, le Sony KDL46HX850 nous a déplu. Certes, c’est un bien bel engin, la finition est exceptionnelle et la partie connectée est correcte. Si la 3D ne vous intéresse pas, vous pouvez tenter l’aventure. Mais ça s’arrête là. La 3D n’est pas son cheval de bataille. Le rendu en relief est médiocre. Surtout, il faut faire avec des erreurs de conception difficilement pardonnable. La partie audio est indigente et la dalle de verre reflète plus que celle d’un téléviseur plasma, un comble ! Bref, on attend de voir les modèles moins haut de gamme du constructeurs, parce que nous n’étions déjà pas fans du Sony KDL46HX920, le Sony KDL46HX850 ne fait que confirmer nos impressions sur la gamme monolithe.

Acheter le KDL-46HX850 au meilleur prix

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • n.baret@guest
    Merci de faire part aux lecteurs de votre expérience utilisateur. Mais l'article présente un avis (le votre),en aucun cas d'un test.
    0
  • ben4096_@guest
    Je l'ai depuis 3 jours et j'en suis ravi.
    Effectivment les réglages par default ne lui rende pas hommage, mais une fois passé par le mode expert je trouve le rendu superbe. Mis à coté de mon écran Lacie pro dument calibré le rendu est extrèmement proche. Il est vrai que le son est très moyen mais suffisant en ce qui me concerne. Je n'ai pas encore essayé la 3d.
    Je dirai que le rendu est propre et fidèle, il ne dénature pas le film. Ici par de piqué exagéré, le motion scan en bon puriste ça se désactive, et un rendu des couleur naturel. Pour moi c'est du tout bon !
    0
  • qqjb@guest
    Hey oh; faut pas oublier que c'est un site pour mineurs !
    0
  • MrEBE@guest
    Qu'est-ce qui explique une review antagoniste ici et ailleurs :
    http://www.lesnumeriques.com/tv-televiseur/sony-bravia-kdl-40hx850-p13422/test.html
    0
  • JAC666
    J'ai ce téléviseur depuis une semaine par contre,j'ai trouvé la 3D terrible! Même sur Avengers (simple conversion 2D/3D), le rendu était plus que bon. D'ailleurs, tous les sites ayant testés cette télévision ont dit que la 3D valait le coup.
    En réglage, je conseillerai l'activation dynamique des LED qui permettait de supprimer le clouding si vous en avez.
    Pour information, "l'agitateur de curiosité" propose gratuitement avec cet écran deux lunettes 3D et le dernier Harry Potter en 3D. La promo Sony du moment offre un lecteur Blu-ray BDP-S490 et l'intégrale des films de James Bond en Blu-ray.
    0