Sony Bloggie, ou comment filmer à 360°

Filmer à 360°

Pour filmer à 360°, le Bloggie est livré avec un objectif additionnel. Celui-ci vient se fixer sur l’objectif de base de l’appareil. Intelligent, le Bloggie reconnaît immédiatement le nouvel objectif et change automatiquement ses paramètres. Ainsi, le nombre de photos et le temps d’enregistrement vidéo restant sont modifiés sur son affichage LCD.

Objectif additionnel

En vidéo circulaire, le Bloggie passe instantanément sa définition vidéo en 720p à 30 images par seconde et ce qu’il soit auparavant en 1080p ou en 640 x 480 pixels, la plus basse résolution disponible. En outre, une fois l’objectif 360° en place, l’utilisateur n’a même plus le choix de naviguer dans les options de l’appareil, le bouton menu étant inactif. Scripté, ce mode 360° manque de liberté et bloque des options pour une raison inconnue. Si l’on souhaite mettre en ligne une vidéo de ce type à partir du Bloggie, elle sera donc obligatoirement en 720p.

Deux rendus possibles

Pour filmer circulairement, la lentille est bombée. Cela a pour effet de déformer l’environnement. Cette modification peut être rétablie en utilisant le logiciel fourni qui permet soit d’obtenir un rendu en une bande horizontale ou une autre circulaire. Ce dernier est le plus intéressant puisqu’il affiche une vidéo similaire à celles que l’on trouve dans les cinémas à 360°. Ainsi, une fois le film converti, l’utilisateur peut naviguer circulairement sur l’image via un curseur placé sous la vidéo.

Une mauvaise conversion

Si cette fonctionnalité semble attrayante, la qualité de la conversion du logiciel PMB de Sony brise les rêves. Deux formats sont proposés en 640 x 480 ou en 720p. Que l’on choisisse l’un ou l’autre, le résultat est affligeant. En lecture, exclusivement via le programme de Sony, l’image est énormément bruitée et affiche des textures en escalier. Au final, cette option du logiciel ne produit pas l’effet escompté. Décevant, ce voyage à 360° aurait pu se trouver une utilité dans le domaine immobilier, par exemple, s’il avait été de bien meilleure qualité.