Sony HDR-TD10 : un vrai caméscope 3D

Une 2D de premier ordre

Si la 3D est très convaincante, ce modèle ne démérite pas dans une utilisation plus classique. En mode vidéo 2D, la qualité d’image est tout aussi remarquable qu’en 3D. On retrouve donc les mêmes qualités : netteté, couleurs superbes et aussi une sensibilité époustouflante. Il est en effet possible de filmer sans aucun problème dans un environnement très sombre et ce sans qu’un grain trop important n’apparaisse. Les possibilités sont également plus nombreuses en filmant "normalement" car tout ou presque peut passer en manuel. Les différents modes automatiques se débrouillent toutefois très bien et même un novice pourra produire de bons résultats (on ne garantit pas les cadrages ratés ou les commentaires hasardeux par contre).

La stabilisation est particulièrement performante et même à fond de zoom 12x en 2D, les mouvements se font très peu ressentir. Parmi les fonctions utiles on retiendra une mise au point “intelligente” plutôt efficace. On touche sur l’écran la partie que l’on veut garder nette (un visage par exemple) et le caméscope se charge de la suivre. Coté enregistrement, l’on part du 720 x 480 au 1080p, il est possible d’enregistrer entre 6 et 21 heures de vidéo selon la qualité choisie. Il est bien entendu possible de prendre des clichés fixes, ces derniers étant de bonne qualité pour un caméscope.

Lire le test complet avec EreNumérique