[Test] Sony Tablet S : enfin une alternative à l'iPad

Autonomie : un enjeu majeur


L’autonomie est un enjeu critique pour les tablettes. A l’heure actuelle, pour un modèle haute de gamme (500 € et plus) on est en droit d’attendre un produit qui tient une journée de travail. Sony était donc attendu sur ce point et ne déçoit pas en atteignant des valeurs dans la moyenne ou au-delà. Pour une utilisation mixte, vous pouvez espérer environ 8 heures d’autonomie. Un chiffre qui va bien au-delà lorsque la tablette est utilisée avec parcimonie.

L’avis de Dimitri :

L’autonomie de la Sony S est très correcte, notamment en vidéo où il nous a été possible d’enchainer trois films de suite sans recharger la tablette, soit un peu plus de 6 heures de vidéo. En revanche le système de mise en veille peut piéger puisqu’il ne s’agit pas d’une veille profonde, c’est-à-dire qu’il faut prendre soin de fermer les applications une à une avant de l’enclencher sous peine de se retrouver à court de batterie.

L’avis de Johann :

Bonne surprise sur ce point pour Sony, qui semble avoir réussi à optimiser Android (et sa surcouche) avec la batterie de sa tablette. En veille, la consommation est très faible même si on peut regretter le bouton de veille qui clignote, inutile. Côté utilisation, la lecture de vidéo est probablement l’usage le plus énergivore. Le surf ne consomme pas autant que l’on pourrait croire.