Comparatif : des caméras IP pour surveiller sa maison

La caméra Wifi N DCS-930L de D-link

La 930L atteint les 640X480 pixels mais elle ne produit que 20 images par seconde. La différence entre une caméra interne produisant 20 images à la seconde et une caméra interne en produisant 3O reste toutefois minime. D’ailleurs la qualité de l’image est pratiquement la même. En revanche, la 930L ne dispose pas de la vision nocturne et son capteur d’images n’est pas assez performant pour fonctionner dans la pénombre.

Avec la DCS-930L, D-Link a l’intention de démocratiser les systèmes de sécurité à domicile et dans les petites structures en commercialisant une caméra au prix plus abordable (à peu près 100 euros). Cette caméra de 6 cm de largeur, 9.6 cm de hauteur et de 2.7 cm de profondeur, est dotée d’un objectif fixe et d’une antenne interne. Le Wifi passe de 300 mbps au N150 ou au NLite.

Il s’agit de compromis réfléchi puisque la qualité du Wifi suffit amplement à satisfaire la plupart des utilisateurs. Par ailleurs, la 930L est équipée d’un port Ethernet 10/100, bien plus utile pour connecter la caméra à un réseau électrique fixe.

La configuration de la 930L diffère un peu de celle de la 1130. Par exemple, au lieu de dessiner la zone de détection de mouvement par glisser-déposer, il faut directement cliquer sur une des cases de l’écran pour sélectionner une zone.


Contrairement à d’autres fabricants, D-Link a décidé de mettre l’accent sur son logiciel, notamment sur ces produits d'entrée de gamme : «  Laissez tomber tout ce charabia sur le DDNS et les connexions via ports. Connectez-vous directement à mydlink.com pour regarder les vidéos et définir les paramètres de votre caméra. Et si votre PC s’éteint, n’ayez aucune crainte puisque tout fonctionne grâce au routeur ». Voilà le message délivré par le constructeur.

L’interface mydlink facilite l’utilisation de la caméra. D-link a même trouvé le moyen de prendre en charge d’autres navigateurs qu'Internet Explorer.

Plus intéressant encore : l’application mydlink Lite est déjà disponible sur iPhone et Android. Le fait qu’il suffise d’acheter une caméra à 90 euros pour disposer gratuitement de ces services en dit long sur le dynamisme du marché de la sécurité. Ce dispositif aurait coûté bien plus cher il y a quelque temps.