Que vaut le premier écran 3D passif du marché ?


Le LG 47LD950 est un nouvel écran 3D. Encore un… me direz-vous. La télévision 3D, c’est un peu la tarte à la crème de cette fin d’année. Tous les constructeurs s’affrontent à grand renfort de discours marketing sur les avantages tantôt du LED, tantôt du plasma ou encore de telle ou telle méthode d’amélioration de l’image 3D. Le tout pour être le premier à se hisser au sommet d’un marché qui n’existe pas encore ! On ne le dira jamais assez, il n’y a pour l’instant rien à se mettre sous la mirette côté contenu en relief. Alors est-il vraiment malin d’investir plus de 2000 euros dans un téléviseur 3D dont le seul intérêt est pour l’instant de faire baver le voisin de palier ? On pourrait tout de même répondre oui car un téléviseur aura une durée de vie de cinq ans et que d’ici là il y aura du contenu.

Mais c’est aussi sans compter les coûts additionnels de la 3D active. Sur certains modèles pourtant déjà onéreux, il faut acheter en option l’émetteur 3D à brancher sur l’écran et une paire de lunettes pour environ 150 euros. Ceux qui fournissent déjà une paire, voire deux, n’éviteront pas pour autant la dépense de paires supplémentaires pour ne pas brimer le reste de la famille (100 euros pièce). Cela fait tout de même dépenser beaucoup d’argent pour un divertissement futur. Sans compter que des lunettes actives sont à traiter avec précaution ce qui pose le problème du petit dernier. En résumé, la 3D aujourd’hui, c’est cher, précieux, élitiste, fragile et pas vraiment convivial… A moins qu’un constructeur ne vienne nous proposer un modèle abordable avec des lunettes au prix dérisoire que l’on pourrait confier à un enfant sans le regarder de travers. C’est le pari de LG avec ce téléviseur LCD 47 pouces vraiment bien pensé.

Le test complet avec notre partenaire Ere Numérique