Comparatif : les TV ultrafines

Sony KDL46HX820

Ce téléviseur 46 pouces à rétro-éclairage LED plutôt haut de gamme reprend les canons esthétiques de la gamme Monolithe. Il est vrai qu’au déballage la finition impressionne. La dalle sombre recouvre l’intégralité de la face avant. C’est beau mais les reflets des sources lumineuses dans la pièce sont vite pénibles. Lorsque l’image est sombre, le spectateur se reflète dedans... Mieux vaut donc déguster son film préféré dans la pénombre. Et là c’est une autre histoire. Le contraste atteint tout de même 2500 :1. Les couleurs sont belles quoique pas nécessairement à la pointe de la fidélité. Privilégiez pour une fois le mode Chaud 1 plus juste.

L’uniformité du rétro-éclairage Dynamic edge est plutôt bonne. Il n’y a pas de tâches lumineuses particulièrement visibles. Les Blu-ray bénéficient d’un traitement adapté et l’adressage 400 Hz s’est montré efficace. Les travellings sont fluides et il n’y a pas trop d’artefacts derrière les objets en déplacement. Au demeurant, la réactivité est plutôt bonne. C’est une excellente surprise pour les joueurs. Même dans les jeux d’action les plus récents, nous n’avons pas rencontré de filés déroutants. Pour finir, sachez que l’écran est capable d’afficher les films en relief. Il est d’ailleurs fourni avec une paire de lunettes, ce qui est un peu mesquin compte tenu du prix... De plus, elles sont toujours aussi exigeantes quant au port de tête. Il n’empêche, l’image 3D est l’une des meilleures de ce comparatif, avec peu de clignotements et une belle répartition des différents plans.