Comparatif : les TV ultrafines

LG 47LW650

Dotées de verres à filtres polarisants, les lunettes passives sont similaires à celles que l’on trouve dans les salles de cinéma. Elles sont légères, bon marché et surtout très économiques à produire. Vous pouvez d’ailleurs utiliser celles vendues à l’entrée des salles de ciné pour un ou deux euros la paire. On peut donc les confier à un enfant sans crainte. D’ailleurs, il existe même des modèles plus petits pour les bambins. Pour une soirée foot entre amis même constat, une paire de lunettes à quelques euros permettra d’augmenter votre panel de téléspectateurs footeux plus rapidement que des lunettes actives, chères et pas compatibles d’une marque à l’autre.

Le revers de la médaille réside dans une perte de résolution verticale lors du passage à la 3D. En 2D, pas de problème, le Full-HD est bien accessible En relief, une ligne sur deux est perdue en on en revient donc à une définition HD-Ready. Est-ce pour autant un problème ? Pas tant que cela en fait. Il suffit de prendre un peu de recul, environ trois mètres, pour ne plus être gêné par le lignage. La stabilité de l’image impressionne, il n’y a pas de contamination entre les images gauches et droites et la définition des plans frôle la perfection. En fait, le rendu en relief est proche du plasma Panasonic GT30, véritable référence en la matière.

Si la 3D est vraiment agréable à l’oeil, LG a longtemps accusé un retard flagrant en 2D et plus particulièrement en HD. Il y a indéniablement du mieux sur cette nouvelle gamme. En effet, le contraste de la dalle à rétro-éclairage localisé atteint 2600 :1, pratiquement trois fois plus que sur le modèle 3D passif précédent. En revanche, la température des couleurs laisse à désirer. Les réglages estampillés ISF sont un peu moins bon que d’habitude. La netteté n’est pas fantastique et les couleurs sont légèrement trop chaudes. Toutefois, avec une belle sensation cinéma et un contraste impressionnant, le rendu sur les Blu-ray est tout à fait acceptable.

Terminons rapidement par un mot sur le design. Sans être laid, l’écran n’est pas vraiment au goût du jour. Pour tout dire, il ressemble à un téléviseur Samsung de 2008. Vous ne l’achèterez pas pour épater vos voisins mais ils seront ravis de venir chez vous pour les soirées foot ou cinéma en 3D !

Lire le test complet avec TestNumérique