Comparatif : les TV ultrafines

Samsung UE46D8000

Avec un bord de cadre de 5 mm à peine, le design est époustouflant. On pouvait craindre un certain manque de rigidité, voire une fragilité de la dalle. Il n’en est rien. L’ensemble respire la qualité. En plein jour, l’image donne l’impression de flotter littéralement dans l’espace, une sensation étrange mais agréable.

Le D8000 offre une fidélité chromatique de premier plan, surtout en mode cinéma. Le contraste est également bon mais rétro-éclairage micro-dimming ou pas, le niveau de noir atteint par le téléviseur n’est pas parfait, sauf si l’on triche et que l’on force le contraste dynamique, ce que nous vous déconseillons car les teintes claires ont alors tendance à brûler. Il faut tout de même avouer que le traitement brillant de la dalle est vraiment pénible dans les pièces très éclairées. Alors certes, cela fait vendre en rayon en attirant le chaland, mais question confort visuel en plein jour, c’est n’importe quoi. Si l’uniformité de ce modèle est tout simplement parfaite, la réactivité quant à elle reste moyenne.

Passons rapidement sur la définition standard. Le résultat est juste correct avec des images assez floues. Il fallait cependant s’y attendre sur un 46 pouces haut de gamme. La HD est d’une autre trempe, évidemment. Le mode cinéma est là encore tout à fait recommandable. Le rendu est très stable et très… cinéma justement. Certains trouveront sans doute l’image un peu douce d’ailleurs. Dans ce cas, ils peuvent pousser un peu le curseur de netteté par défaut légèrement trop bas. Le rendu est ainsi de toute beauté, quel que soit le réglage choisi.

Le rendu en relief est plutôt convaicant aussi. Les lunettes sont dans la lignée des précédentes versions et elles sont très légères. Et pour ceux qui portent des verres correcteurs, il y a une petite encoche à l’intérieur sur la partie supérieure de la monture afin qu’elles reposent sur la paire de vue. C’est tellement plus confortable ainsi ! Du reste, le scintillement est nettement réduit par rapport à la génération précédente. Le meilleur résultat est obtenu avec un lecteur Blu-ray 3D. Au final, Samsung signe ici un écran très haut de gamme mais encore abordable pour un tel modèle de luxe.

Lire le test complet avec TestNumérique