[Test] Wacom Inkling : le stylo tout dessin mais pas tout terrain

Verdict : ça fait envie mais...


L’Inkling est vendu 170 euros. Un prix bien plus élevé qu’une tablette graphique (les premières sont commercialisées à 60 euros) mais dont l’usage s'avère au final très différent. Cela peut paraître un peu cher d’autant qu’il ne s’agit pas d’un outil dédié aux professionnels.

Voici un appareil qui a intrigué et impressionné toute la rédaction, du plus mauvais croqueur au dessinateur occasionnel en passant par le graphiste de métier. Son usage mobile, sa facilité d’utilisation et d’installation offrent de très nombreuses possibilités malgré quelques défauts qui noircissent le tableau. En effet, l’Inkling nécessite de travailler dans des conditions difficiles à réunir en extérieur notamment.

Pour conclure il faut reconnaître que Wacom a conçu un très bel objet aux performances impressionnantes qui donne inévitablement envie de l'essayer, mais qui ne contentera pas forcément les graphistes de métiers.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • boazerzgzf@guest
    Quand vous dites Mac et PC, ça veut dire que ça tourne sous MSDOS, Freedos, Linux, FreeBSD, QNX ?

    C'est quand même affligeant de voir que des geeks confondent plateforme matérielle et OS !!!
    0
  • sixpack13@guest
    J'ai commandé le mien en octobre et je l'attends toujours malheureusement ...
    2
  • joelsavoie
    Et ça donne quoi en numérisation de pages d'écriture ? (prise de notes d'un étudiant pas exemple)
    0
  • guestoux2@guest
    Grâce à la vidéo de démo, je viens de comprendre que le logo de Tom's Guide était une lampe torche (comme celles avec lesquelles on assome les gars comme bonjourboloss)...

    Merci Tom's Guide.

    Je sors. -----> [[]]
    1
  • Greuhhh@guest
    Ben oui, en fait c'est pas mal en video, les oiseaux chantent, les abeilles bourdonnent z'aux champs ... Sauf qu'après essais :

    - La précision n'est pas le fort de l'engin (transmission par ultra sons - NON MAIS VOUS Y CROYEZ ?!?!)
    - Là où un enregistrement en svg (qui aurait pu reproduire 100% des capacités techniques ...), Wacom à préféré pondre un format vectoriel proprio ...
    - ... et donc l'engin est utilisable exclusivement sous windows ou MacOS ... libristes, passez votre chemin ...
    2
  • chattertton@guest
    Autre problème mais de taille pour un graphiste on doit etre sur de son trait car il n'y a pas de gomme réversible contrairement aux intuos et cintiq
    1
  • michelpntd@guest
    Moi aussi j'étais fort intéressé par ce produit des sites de graphismes font depuis des mois de la pub pour la Inkling que de son côté Wacom est incapable de fournir. Depuis de vrais tests de vrais utilisateurs ont été publiés sur le Net qui font état d'un précision tout à fait relative( jusqu'à 2cm et plus...) ce qui a calmé mon enthousiasme pour ce produit et endormi ma frustration de ne pouvoir l'acquérir, voire y renoncer complètement !
    0
  • Ti-Loute
    Etrange ! Des fabricants comme Aiptek ou GeneralKeys proposent déjà ces produits depuis longtemps, et ils sont dispo, mais on n'en parle pas ...
    Ah oui, ce sont des asiatiques qui produisent en Asie et ne payent pas de taxe à l'oncle Sam !
    Bon, dommage, on peut toujours utiliser son smartphone pour 'immortaliser' ses documents, qu'on peut ensuite, au moins aussi aisément, soumettre à son logiciel de reconnaissance de caractères ...
    Ah ben non : Ces appareils sont issus à 97% de ces mêmes pays asiatiques (les 3% restant comportant 90% de composants du même 'métal'), et donc importés aux mêmes conditions.
    Au fait, l'oncle Sam, il paye une TVA ?
    0
  • dandu
    chattertton@GuestAutre problème mais de taille pour un graphiste on doit etre sur de son trait car il n'y a pas de gomme réversible contrairement aux intuos et cintiq


    Une gomme. Sur un stylo. Logique...
    -1
  • dandu
    Ti-LouteEtrange ! Des fabricants comme Aiptek ou GeneralKeys proposent déjà ces produits depuis longtemps, et ils sont dispo, mais on n'en parle pas ...Ah oui, ce sont des asiatiques qui produisent en Asie et ne payent pas de taxe à l'oncle Sam !Bon, dommage, on peut toujours utiliser son smartphone pour 'immortaliser' ses documents, qu'on peut ensuite, au moins aussi aisément, soumettre à son logiciel de reconnaissance de caractères ...Ah ben non : Ces appareils sont issus à 97% de ces mêmes pays asiatiques (les 3% restant comportant 90% de composants du même 'métal'), et donc importés aux mêmes conditions.Au fait, l'oncle Sam, il paye une TVA ?


    Dans le genre commentaire débile...

    Wacom, ils sont pas américains... Ils sont japonais.

    Accessoirement, faut vraiment jamais avoir utilisé un produit Aiptek pour comparer : la qualité esty pas vraiment la même...
    0
  • dandu
    michelpntd@GuestMoi aussi j'étais fort intéressé par ce produit des sites de graphismes font depuis des mois de la pub pour la Inkling que de son côté Wacom est incapable de fournir. Depuis de vrais tests de vrais utilisateurs ont été publiés sur le Net qui font état d'un précision tout à fait relative( jusqu'à 2cm et plus...) ce qui a calmé mon enthousiasme pour ce produit et endormi ma frustration de ne pouvoir l'acquérir, voire y renoncer complètement !


    Disons que la précision est là si le capteur ne bouge pas. Mais il est malheuresement peu évident de le fixer correctement
    1
  • Ti-Loute
    danduDans le genre commentaire débile...Wacom, ils sont pas américains... Ils sont japonais.Accessoirement, faut vraiment jamais avoir utilisé un produit Aiptek pour comparer : la qualité esty pas vraiment la même...


    OK, je n'ai pas assez approfondi et ma remarque sur l'origine était de toutes façons hors-propos. Dont acte.

    Pour recoller au sujet, je suis accro à ma tablette Aiptek (la deuxième : J'en ai changé juste pour une question de format, mon fils ayant récupéré la première) et suis tout à fait satisfait tant de la qualité que de la durabilité de ce matériel.
    Un appareil photo numérique de la même marque avait satisfait ma fille (il annonçait un piètre 300 k.pixels, donc une {non-}qualité d'images conséquente, mais l'ergonomie et la solidité étaient là)
    Enfin, je rejoint Chattertton sur la gomme : Cette fonction existe soit en matériel, soit en logiciel sur les tablettes graphiques - même chez Aiptek et consors ! - mais je reconnais qu'en utilisation nomade, il est plus simple de retoucher l'image finale sur le PC après transfert ... Ce système étant à priori conçu pour des prises de notes 'à la volée' que pour un travail de précision.
    0
  • Handerss
    OK, je n'ai pas assez approfondi et ma remarque sur l'origine était de toutes façons hors-propos. Dont acte.
    0
  • dandu
    Non, mais pour la gomme, c'est pas une tablette qui n'écrit pas physiquement, c'est un *vrai* stylo, donc la gomme n'est même pas hors de propos, c'est juste compliqué physiquement...
    0
  • fgfhjh
    Pour recoller au sujet, je suis accro à ma tablette Aiptek (la deuxième : J'en ai changé juste pour une question de format, NIKE TN CHAUSSURES mon fils ayant récupéré la première) et suis tout à fait satisfait tant de la qualité que de la durabilité de ce matériel
    -1