[Test] Tablette Surface Pro : l'avenir du PC ?

Une autonomie un peu juste pour une tablette, mais correcte pour un ultrabook

Pour un appareil nomade, l'autonomie est un élément primordial. Nous avons testé l'appareil dans différentes situations, et le résultat est sans appel : la Surface Pro est l'une des tablettes haut de gamme qui offre le moins d'autonomie. En lisant un fichier MKV en 1080p, sans rien faire d'autre et en faisant appel au GPU pour le décodage, la tablette tient 4 heures et 2 minutes exactement. En mode bureautique simple, l'appareil est capable en revanche de pousser jusqu'à 4h30 / 4h40, mais pas au-delà. En conséquence, l'appareil tient moitié moins de temps que la Surface RT ou l'iPad d'Apple.

Le connecteur d'alimentation est aimanté et sert aussi de support pour le stylet.Le connecteur d'alimentation est aimanté et sert aussi de support pour le stylet.

Un appareil "hybride" et des performances en conséquence

Mais, car il y a un mais : les performances de l'appareil étant plus proches d'un ultrabook, c'est avec ce genre d'appareil qu'il convient de confronter la Surface Pro. Certes, en situation de surf et de bureautique, l'appareil ne tient pas la distance face à un Dell XPS 14 ou un Samsung Série 9 (voir le comparatif réalisé par nos confrères de Tom's Hardware). Mais en lecture multimédia, ses résultats sont parfaitement honorables et conviennent pour les longs voyages en TGV, par exemple. Enfin, dernier point : le bloc d’alimentation a changé depuis Surface RT. Sur la version Pro, on dispose dorénavant d’un bloc plus puissant et pourvu d’un port USB, permettant de recharger par exemple un smartphone, ou d’alimenter un disque dur externe. Livré avec Surface Pro, ce bloc reste néanmoins compatible avec Surface RT, qu’il peut d’ailleurs recharger deux fois plus vite que le bloc d’alimentation d’origine.

Le bloc d'alimentation de la Surface RT...Le bloc d'alimentation de la Surface RT...... et celui de la Surface Pro.... et celui de la Surface Pro.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Fraslin
    A propos du prix en France de la Surface Pro, j'ai commandé samedi dernier sur le site de la FNAC une Surface Pro 128 Go avec sa Touch Cover noire au prix total de 979.90 € (en fait moins avec la réduction 5% adhérent Fnac).
    Elle est expédiée et je l'attends aujourd'hui ou demain...
    0
  • Fraslin
    A propos du prix en France de la Surface Pro, j'ai commandé samedi dernier sur le site de la FNAC une Surface Pro 128 Go avec sa Touch Cover noire au prix total de 979.90 € (en fait moins avec la réduction 5% adhérent Fnac).
    Elle est expédiée et je l'attends aujourd'hui ou demain...
    0
  • St-Jean
    Plusieurs choses en vrac...
    À propos du stylet, il convient de noter que le module de reconnaissance de l'écriture manuscrite de Win 8 fait merveille. En outre, il semble capable d'apprendre les mots qui ne sont pas dans son dictionnaire. P.ex., il a appris mon adresse de courriel, et même si je la griffonne rapidement, il la restitue impeccablement.
    Ensuite, 10 pouces pour l'interface classique, ce doit être difficile à exploiter. J'ai pour ma part la Samsung SmartPC 11,6 pouces, et c'est déjà limite.
    S'adapter à l'interface Metro sur une tablette n'est pas pire que de s'adapter à Android. Autant je pourfends régulièrement Win 8 sur PC dans ces colonnes, autant je le trouve excellent sur tablette, bien que très perfectible (mais iOS 3 ou Android 2.0 l'étaient aussi). À la longue, je finis même par me dire que je ne reviendrai sûrement pas à Android, que j'apprécie pourtant.
    Question autonomie, après quelques mois d'expérience de mon Samsung aux caractéristiques identiques à celles de Surface Pro, je considère que 4 à 5 heures suffisent la plupart du temps, même s'il est évident que davantage serait plus confortable. Il suffit d'apprendre quelques gestes simples pour palier cet inconvénient, comme brancher systématiquement l'appareil en rentrant chez soi, baisser raisonnablement la luminosité ou couper le Wi-Fi lorsqu'il n'est pas nécessaire. D'autant plus que ces manœuvres sont très simples sous Metro.
    La rapidité du i5 est étonnante. La tablette et Win 8 ne rament jamais.
    La quantité de mémoire dispo est un problème, car elle oblige à faire des choix de stockage. Mais avec un microSD de 64 Go en plus et la possibilité de brancher facilement des clés USB, à l'usage, ce n'est pas si pénible.
    Un bémol : displayport, au lieu du mini HDMI. Le deuxième aurait été préférable, comme sur la Samsung. Il me suffit d'un câble HDMI pour faire de ma tablette un super lecteur de "DVD" et passer mes films sur la télé.
    Encore une fois, Surface et le SmartPC (xe7001Tc) de Samsung sont sensiblement le même produit, mais si c'était à refaire, je choisirais encore le deuxième, pour èes 11,6 pouces.
    0
  • Fraslin
    Le facteur m'a livré ce matin la Surface Pro 128 Go et son stylet. Hélas la Fnac avait oublié de mettre dans le colis la Smart Cover du pack. Je devrais la recevoir dans 2-3 jours. Je l'ai connecte en BT sur un clavier Logitech K810.
    Très bonne qualité des matériaux. Ecran tactile très réactif, lumineux et contrasté. La tablette ne chauffe pas énormément (moins que mon Galaxy Note 2 en usage multimédia). Silence total car système passif.

    A noter que le stylet s'aimante aussi dans la rainure inférieure servant à coller le clavier quand l’alimentation secteur est utilisée

    83 Go disponibles (après les 25 mises à jour) sur 110 Go.


    Anonymous a dit :
    Plusieurs choses en vrac...
    À propos du stylet, il convient de noter que le module de reconnaissance de l'écriture manuscrite de Win 8 fait merveille. En outre, il semble capable d'apprendre les mots qui ne sont pas dans son dictionnaire. P.ex., il a appris mon adresse de courriel, et même si je la griffonne rapidement, il la restitue impeccablement.
    Ensuite, 10 pouces pour l'interface classique, ce doit être difficile à exploiter. J'ai pour ma part la Samsung SmartPC 11,6 pouces, et c'est déjà limite.
    S'adapter à l'interface Metro sur une tablette n'est pas pire que de s'adapter à Android. Autant je pourfends régulièrement Win 8 sur PC dans ces colonnes, autant je le trouve excellent sur tablette, bien que très perfectible (mais iOS 3 ou Android 2.0 l'étaient aussi). À la longue, je finis même par me dire que je ne reviendrai sûrement pas à Android, que j'apprécie pourtant.
    Question autonomie, après quelques mois d'expérience de mon Samsung aux caractéristiques identiques à celles de Surface Pro, je considère que 4 à 5 heures suffisent la plupart du temps, même s'il est évident que davantage serait plus confortable. Il suffit d'apprendre quelques gestes simples pour palier cet inconvénient, comme brancher systématiquement l'appareil en rentrant chez soi, baisser raisonnablement la luminosité ou couper le Wi-Fi lorsqu'il n'est pas nécessaire. D'autant plus que ces manœuvres sont très simples sous Metro.
    La rapidité du i5 est étonnante. La tablette et Win 8 ne rament jamais.
    La quantité de mémoire dispo est un problème, car elle oblige à faire des choix de stockage. Mais avec un microSD de 64 Go en plus et la possibilité de brancher facilement des clés USB, à l'usage, ce n'est pas si pénible.
    Un bémol : displayport, au lieu du mini HDMI. Le deuxième aurait été préférable, comme sur la Samsung. Il me suffit d'un câble HDMI pour faire de ma tablette un super lecteur de "DVD" et passer mes films sur la télé.
    Encore une fois, Surface et le SmartPC (xe7001Tc) de Samsung sont sensiblement le même produit, mais si c'était à refaire, je choisirais encore le deuxième, pour èes 11,6 pouces.
    0