[Test] Tablette Surface Pro : l'avenir du PC ?

En conclusion : on achète ou pas ?

Et le prix, ça donne quoi ?

La tablette existe en deux versions : l'une en 64 Go à 879 €, et l'autre en 128 Go à 979 €. Prix auxquels il faut ajouter 119 € pour la Touch Cover, ou 129 € pour la Type Cover. Il s'agit donc d'une tablette très haut de gamme (aucun modèle sous iOS ou Android n'atteint de telles sommes), mais il convient de rappeler que les fonctionnalités et la puissance de l'appareil le rapprochent davantage de l'ultrabook que de la tablette classique.

Si l’on écarte un moment le souci de température dans les jeux, la Surface Pro se révèle un très bon produit multiusage. Elle permet tout d’abord de travailler en toute tranquillité. A ce sujet, si vous êtes amené à utiliser le clavier, nous vous recommandons d’opter pour la Type Cover (clavier mécanique), qui est bien plus confortable à la longue. En outre, comme la tablette hérite de l’historique de Windows, vous devriez retrouver l’intégralité des logiciels que vous utilisez habituellement sur votre PC. Elle peut être utilisée pour un usage plus multimédia, sa définition et son GPU HD 4000 permettant de relire des vidéos HD sans aucune difficulté.

Nul doute que la tablette a potentiellement tous les atouts pour changer nos habitudes du tout en tout, en offrant à la fois un outil de bureau (professionnel et familial), mais également un appareil multimédia tactile, que l'on peut utiliser dans les transports ou en restant tranquillement chez soi. Plus qu'une machine hybride, c'est surtout un appareil tout-en-un dont on profite ici. Reste à convaincre les plus réfractaires à s'adapter à Windows 8, ce qui ne sera pas une mince affaire...

Si vous envisagez l'acquisition de l'appareil ,mieux vous montrer prévoyant sur plusieurs points. La version 64 Go ne représente pas beaucoup d'intérêt, puisque l'OS, ses applications préinstallées et sa partition de restauration nécessitent déjà plus de 30 Go d'espace. Mieux vaut opter pour l'édition 128 Go, l'upgrade étant quasi inenvisageable. Côté connectique, il faut se contenter d’un unique port USB. Il est donc conseillé d'avoir toujours à proximité un petit hub, ne serait-ce que pour connecter une souris et un disque dur externe en même temps. En comparaison, la petite base que délivrait la Slate de Samsung et qui offrait une prise réseau, une prise casque et surtout deux ports USB supplémentaires n’était pas une si mauvaise idée.

Un peu de patience avant de se lancer

Comme annoncé par Microsoft il y a quelques semaines, la tablette devrait être disponible d'ici la fin du mois de mai 2013 un peu partout. Il semble que Microsoft ait été échaudée par sa méthode de distribution inaugurée avec Surface RT. A son lancement, la tablette n’était accessible que via le site de Microsoft. Il a fallu attendre plusieurs semaines avant de la voir apparaître en magasin et dans les boutiques en ligne. Surface Pro sera quant à elle disponible dès sa sortie dans les réseaux classiques (boutiques et e-commerce).

Dernier point : l’appareil devrait montrer réellement tout son potentiel à la sortie de Windows 8.1, qu’il supportera probablement sans aucune difficulté. La prochaine version de l’OS permettra en effet de bénéficier d’un réel support du multiécran, et donc de profiter pleinement de la tablette comme d’un PC classique, tout en conservant son potentiel « tactile ».

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Fraslin
    A propos du prix en France de la Surface Pro, j'ai commandé samedi dernier sur le site de la FNAC une Surface Pro 128 Go avec sa Touch Cover noire au prix total de 979.90 € (en fait moins avec la réduction 5% adhérent Fnac).
    Elle est expédiée et je l'attends aujourd'hui ou demain...
    0
  • Fraslin
    A propos du prix en France de la Surface Pro, j'ai commandé samedi dernier sur le site de la FNAC une Surface Pro 128 Go avec sa Touch Cover noire au prix total de 979.90 € (en fait moins avec la réduction 5% adhérent Fnac).
    Elle est expédiée et je l'attends aujourd'hui ou demain...
    0
  • St-Jean
    Plusieurs choses en vrac...
    À propos du stylet, il convient de noter que le module de reconnaissance de l'écriture manuscrite de Win 8 fait merveille. En outre, il semble capable d'apprendre les mots qui ne sont pas dans son dictionnaire. P.ex., il a appris mon adresse de courriel, et même si je la griffonne rapidement, il la restitue impeccablement.
    Ensuite, 10 pouces pour l'interface classique, ce doit être difficile à exploiter. J'ai pour ma part la Samsung SmartPC 11,6 pouces, et c'est déjà limite.
    S'adapter à l'interface Metro sur une tablette n'est pas pire que de s'adapter à Android. Autant je pourfends régulièrement Win 8 sur PC dans ces colonnes, autant je le trouve excellent sur tablette, bien que très perfectible (mais iOS 3 ou Android 2.0 l'étaient aussi). À la longue, je finis même par me dire que je ne reviendrai sûrement pas à Android, que j'apprécie pourtant.
    Question autonomie, après quelques mois d'expérience de mon Samsung aux caractéristiques identiques à celles de Surface Pro, je considère que 4 à 5 heures suffisent la plupart du temps, même s'il est évident que davantage serait plus confortable. Il suffit d'apprendre quelques gestes simples pour palier cet inconvénient, comme brancher systématiquement l'appareil en rentrant chez soi, baisser raisonnablement la luminosité ou couper le Wi-Fi lorsqu'il n'est pas nécessaire. D'autant plus que ces manœuvres sont très simples sous Metro.
    La rapidité du i5 est étonnante. La tablette et Win 8 ne rament jamais.
    La quantité de mémoire dispo est un problème, car elle oblige à faire des choix de stockage. Mais avec un microSD de 64 Go en plus et la possibilité de brancher facilement des clés USB, à l'usage, ce n'est pas si pénible.
    Un bémol : displayport, au lieu du mini HDMI. Le deuxième aurait été préférable, comme sur la Samsung. Il me suffit d'un câble HDMI pour faire de ma tablette un super lecteur de "DVD" et passer mes films sur la télé.
    Encore une fois, Surface et le SmartPC (xe7001Tc) de Samsung sont sensiblement le même produit, mais si c'était à refaire, je choisirais encore le deuxième, pour èes 11,6 pouces.
    0
  • Fraslin
    Le facteur m'a livré ce matin la Surface Pro 128 Go et son stylet. Hélas la Fnac avait oublié de mettre dans le colis la Smart Cover du pack. Je devrais la recevoir dans 2-3 jours. Je l'ai connecte en BT sur un clavier Logitech K810.
    Très bonne qualité des matériaux. Ecran tactile très réactif, lumineux et contrasté. La tablette ne chauffe pas énormément (moins que mon Galaxy Note 2 en usage multimédia). Silence total car système passif.

    A noter que le stylet s'aimante aussi dans la rainure inférieure servant à coller le clavier quand l’alimentation secteur est utilisée

    83 Go disponibles (après les 25 mises à jour) sur 110 Go.


    Anonymous a dit :
    Plusieurs choses en vrac...
    À propos du stylet, il convient de noter que le module de reconnaissance de l'écriture manuscrite de Win 8 fait merveille. En outre, il semble capable d'apprendre les mots qui ne sont pas dans son dictionnaire. P.ex., il a appris mon adresse de courriel, et même si je la griffonne rapidement, il la restitue impeccablement.
    Ensuite, 10 pouces pour l'interface classique, ce doit être difficile à exploiter. J'ai pour ma part la Samsung SmartPC 11,6 pouces, et c'est déjà limite.
    S'adapter à l'interface Metro sur une tablette n'est pas pire que de s'adapter à Android. Autant je pourfends régulièrement Win 8 sur PC dans ces colonnes, autant je le trouve excellent sur tablette, bien que très perfectible (mais iOS 3 ou Android 2.0 l'étaient aussi). À la longue, je finis même par me dire que je ne reviendrai sûrement pas à Android, que j'apprécie pourtant.
    Question autonomie, après quelques mois d'expérience de mon Samsung aux caractéristiques identiques à celles de Surface Pro, je considère que 4 à 5 heures suffisent la plupart du temps, même s'il est évident que davantage serait plus confortable. Il suffit d'apprendre quelques gestes simples pour palier cet inconvénient, comme brancher systématiquement l'appareil en rentrant chez soi, baisser raisonnablement la luminosité ou couper le Wi-Fi lorsqu'il n'est pas nécessaire. D'autant plus que ces manœuvres sont très simples sous Metro.
    La rapidité du i5 est étonnante. La tablette et Win 8 ne rament jamais.
    La quantité de mémoire dispo est un problème, car elle oblige à faire des choix de stockage. Mais avec un microSD de 64 Go en plus et la possibilité de brancher facilement des clés USB, à l'usage, ce n'est pas si pénible.
    Un bémol : displayport, au lieu du mini HDMI. Le deuxième aurait été préférable, comme sur la Samsung. Il me suffit d'un câble HDMI pour faire de ma tablette un super lecteur de "DVD" et passer mes films sur la télé.
    Encore une fois, Surface et le SmartPC (xe7001Tc) de Samsung sont sensiblement le même produit, mais si c'était à refaire, je choisirais encore le deuxième, pour èes 11,6 pouces.
    0