[Test] Nokia Lumia 925 : le meilleur Windows Phone, tout simplement

Que le temps passe vite ! Cela fait déjà 6 mois que le fer de lance de la gamme Lumia de Nokia, le 920, a été lancé. Il s’agissait d’un bon téléphone, mais affublé de défaut plus ou moins gênant, plus ou moins corrigible « après-coup ». Lors de notre test, nous avions pointé du doigt le poids excessif du smartphone, 185 grammes tout de même, qui jouait en sa défaveur une fois en main. Mais surtout, le capteur photo annoncé comme excellent par Nokia était en réalité handicapé par un logiciel à la traine, qui produisait des résultats douteux en vidéo et loin des espoirs en photo. Heureusement, une mise à jour a fini par être déployée, modifiant très favorablement le comportement de l’engin.

Et nous voici, 6 mois après, avec un nouveau haut de gamme, le Lumia 925. Nous vous y trompez pas : s’il conserve le numéro 92x, ce n’est pas pour rien. Il s’agit ni plus ni moins que d’une « v2 » du 920, une version revue et corrigée. Nokia a-t-il gommé les défauts de son ancien flasgship afin de prétendre encore plus à régner sur le royaume des Windows Phone 8 avec son Lumia 925 ? À la première lecture de sa fiche technique, tous les espoirs sont permis : poids et dimensions en baisse, capteur photo optimisé... De quoi suffire à convaincre les septiques ?

Un design repensé

Le design du Lumia 920 ne pouvait pas laisser indifférent. Brut, coloré et massif, le surnom de « brique » ne lui a pas été donné sans raison. Mais cela n’avait pas que des mauvais côtés. La gamme Lumia s’est démarquée par un parti pris stylistique accrocheur depuis le N9 puis sur les Lumia 800 et 900 et perpétuée depuis. Sauf que sur le 920, c’était peut être trop : 185 grammes, il faut oser à une époque où la chasse au poids est ouverte, l’iPhone 5 n’accusant que 113 grammes sur la balance, le Galaxy S3 133. Nokia a vraisemblablement retenu la leçon. Le 925 revient dans les clous avec 139 grammes, soit tout de même 46 de moins.

Le design général a été retravaillé, afin de rendre l’ensemble bien plus fin : 8,5 mm contre 10,7, alors que la hauteur et la largeur sont inchangées (130.3 x 70.8). Le contour est à base d’aluminium. Les restes visibles du Polycarbonate, qui a fait la singularité des Lumia, sont à trouver sur la façade arrière. Le 925 abandonne au passage sa compatibilité avec le chargement sans fil (à induction), une fonctionnalité que l’on peut retrouver avec une coque spécifique. Une fois l’appareil entre ses doigts, c’est le jour et la nuit : quel confort ! Le matériau antidérapant au dos est bien plus pratique que l'aspect plastique glossy et glissant du 920. Mine de rien et sans rien perdre de son aspect costaud, le Lumia 925 s’embourgeoise.

Verdict : Nokia a su brillamment réinventer le design du Lumia, pour finalement proposer un poids raisonnable sans nuire à la robustesse et garantie une prise en main tout simplement sans reproche.

Des performances inchangées

Ces cures d’amincissement et d’aigrissement ont été menées sans faire de concession sur le matériel : tout, ou presque, est identique ! C’est donc avec un certain plaisir que l’on redécouvre le capteur photo signé Carl Zeiss de 8,7 mégapixels, qui a depuis subi quelques modifications.

Par contre, on est moins emballé par le retour du processeur Snapdragon S4 double cœur, cadencé à 1,5 Ghz. Soyons clair : le Lumia 925 est fluide, ne souffre d’aucuns lag, même en multitâche intensif et fait pour l’instant tourner sans difficulté les applications du catalogue Windows Store. Mais entre-temps, les puces quad cores se sont largement répandus et tendent à devenir une norme.

Certes, Windows Phone 8 demande peu de ressources, mais les jeux, eux, le font beaucoup plus. Le constat est identique pour la quantité de mémoire vive, 1 Go contre 2 Go sur les smartphones haut de gamme actuel. La bonne dans tout cela, quand même, c’est que la batterie de 2000 mAh, reprise du Lumia 920, suffit à garantir une autonomie honorable d’une journée complète en usage intensif. Par contre, elle n'est toujours pas amovible, au grand dam de certains. Enfin, soulignons la compatibilité du Lumia 925 avec les réseaux 4G, comme son prédécesseur.

Verdict : Le Lumia 925 est équipé de ce qui se fait de mieux en matière de Windows Phone. Seulement, les configurations des smartphones Android et iOS progressent toujours. Force est de constater qu’un écart se creuse en terme de performance entre les haut de gamme concurrents et les téléphones tournant sous l’OS de Microsoft.

Un écran revu

Du côté de l’écran (protégé par la Gorilla Glass), ne vous laissez pas tromper par sa taille identique au Lumia 920. Il est toujours question de 4,5 pouces, mais la technologie change. Exit l’IPS, place à l’AMOLED. Les habitués des Galaxy S de Samsung ne seront pas dépaysés, avec des noirs d’une profondeur bienvenue pour un Windows Phone, qui exploite particulièrement ce ton. Il s’agit d’une dalle Pentile, avec les inconvénients que cela implique : une certaine prédominance du vert, notamment lorsque l'on regarde l'écran sur les angles.

Par contre, Nokia a eu la (très) bonne idée d’y intégrer une fonction de « profil de couleurs », dont il est possible de modifier la saturation et la température des couleurs. Ce n’est pas le genre d’outil que l’on voit partout.

Une définition limitée

En terme de définition, le Lumia 925 compose avec 1280 x 768 pixels, soit le maximum actuellement supporté par Windows Phone 8. La résolution n’a pas de quoi exploser les compteurs, avec 332 pixels par pouce, surtout si l’on compare aux HTC One et ses 469 ppi. Mais il faut reconnaitre qu’à partir d’une certaine densité de pixel, la différence ne saute pas vraiment aux yeux.

Du côté des fonctionnalités, les bonnes idées du Lumia 920 sont ici de retour, à commencer par la couche tactile « ultra-sensitive ». Les motards avec leurs gants ou les frileux en hiver peuvent alors utiliser leur téléphone sans avoir à retirer leurs affaires. La lisibilité en plein soleil est également optimisée grâce à une option spécifique dans les paramètres, « Lisibilité en plein soleil ». Malheureusement, la météo capricieuse de ce début d’été ne nous a pas permis de tester complètement ces possibilités.

Verdict : L’affichage du Lumia 920 était l’une de ses forces, c’est toujours le cas sur le 925. Le changement de type de dalle (AMOLED plutôt qu’IPS) est un choix qui garantit au passage de flatter un peu plus la rétine lorsque l’on regarde ses photos.

Un capteur stabilisé et optimisé

Le crédo du Lumia 920, c’était la photo. Avec le 925, on reprend le même et on recommence. Le capteur 8,7 mégapixels Carl Zeiss équipé de la technologie maison « PureView » et le double flash LED sont de donc de retour, tout comme le déclencheur physique placé sur la tranche de l’appareil. Mais en chemin, Nokia a apporté quelques petites modifications, notamment sur la stabilisation optique (le seul du genre sur un smartphone). Elle peut désormais compter sur 6 lentilles au lieu de 5, ce qui devrait améliorer encore un peu les clichés en faible exposition ainsi que le rendu des vidéos.

Dans les faits, force est de constater que ce Lumia va assez loin en terme de qualité photo. Les couleurs sont même plus fidèles que sur le 920. Mais c’est surtout en condition de basse luminosité qu’il prend le dessus sur toute la concurrence, y compris son prédécesseur.




En bon Lumia, Nokia a pris le soin d’ajouter plusieurs fonctionnalités à Windows Phone 8 du côté de la photo. L’application Nokia Smart Camera va notamment permettre d’immortaliser un cliché en action similaire au rendu du mode Drama du Galaxy S4 ou de Zoe sur le HTC One. 10 photos sont capturées en 3 secondes. Il est ensuite possible de personnaliser rapidement le résultat en quelques touché du doigt.

Des vidéos bluffantes

Le 925 est en mesure de réaliser des films en 720p ou 1080p, à 30 images par seconde à chaque fois. La stabilisation optique prend toute son ampleur dans ces conditions et est réellement bluffante. Nous avons pu nous en convaincre à l’occasion d’un concert. Malgré les mouvements de la foule, la vidéo est propre et lisible.

Nokia Lumia 925 Stabilisation

Finalement, la seule chose que l’on regrette, c’est le faible espace disponible sur le téléphone. Contrairement au Lumia 920 qui jouit de 32 Go de stockage, le 925 ne peut composer qu’avec 16 Go... sans possibilité d’augmenter cette valeur à l’aide d’une carte microSD. C’est d’autant plus dommage que les vidéos peuvent prendre de la place, comptez environ 230 Mo pour 1“30 en 1080p.

Verdict : Le capteur photo du Lumia 925 débute avec des bases saines, contrairement au 920 qui souffrait de problèmes d’optimisation du logiciel à son lancement. En résulte des clichés comme des vidéos de haute volée, qui en font l’un des appareils photo les plus convaincants qui nous ait été donné d’essayer avec le Galaxy S4 de Samsung.

Le haut de gamme Nokia, presque sans défaut

Vous cherchez le meilleur smartphone sous Windows Phone 8 du moment ? Le voici. Nokia est parvenu à éviter soigneusement chacune des erreurs du Lumia 920 pour créer un 925 à la hauteur des espérances. Son capteur Carl Zeiss est probablement l’élément le plus intéressant du lot, qui saura convaincre sans peine autant en photo qu’en vidéo.

Du côté du logiciel, il n’y a pas grand-chose à redire tant Microsoft limite la personnalisation de l’interface Windows Phone. Nokia a ceci dit toujours eu l’habitude de gratifier ses appareils de multiples applications exclusives et bienvenues, telles que le GPS Drive+ ou les fonctions d’images avancées du Nokia Smart Camera.

Le passage d’un écran IPS à AMOLED n’est que dans l’intérêt des utilisateurs et, si l’on déplore que l’OS bride la définition à 1280 x 768, rien n’empêche les constructeurs de déployer des processeurs plus puissants et aux cœurs plus nombreux. À 599 euros, on peut en tout cas y prétendre. La prochaine génération y succombera peut-être.

D’ici là, notre plus gros regret vient des couleurs de ce Lumia 925, qui, si elles étaient certes un peu flashy sur la précédente mouture, avaient le mérite de donner beaucoup de caractère au smartphone. Avec le 925, le choix est limité aux traditionnels gris et noir, ainsi qu’un marron doré.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • H-hich
    "La gamme Lumia s’est démarquée par un parti pris stylistique accrocheur depuis le N9"

    Le N9 n'est pas un Lumia mais un telephone à l'OS tout pourri maison de Nokia :D
    -3
  • Djelme Le Kereyit
    Je n'ai pas acheté de Lumia 925 vules manques flagrants qu'il présente. Pas de batterie changeable par l'utilisateur. Sur mon omnia7 ça m'a couté 7 euros pour une nouvelle batterie quand l'ancienne a subitement gonflé quand je l'ai branché sur le chargeur Nokia de ma femme.Ca m'aurait couté combien sur celui là en le renvoyant au SAV ?.... Et pas de carte mémoire. Sur une 32 Go de mon nouveau Samsung ativ s j'ai déjà 17 Go d'occupés entre photos et musique. Inadmissible en 2013. Nokia comme Microsoft, ne semble pas vouloir vraiment percer dans le domaine des Smartphones à système WP.... Et pourtant, il suffirait de pas grand chose..
    -1
  • darkside07
    On peut se poser la question du 16 Go alors qu'on en avait 32 sur le 920 ?

    Technique pour prolonger les ventes du 920 ?

    Sinon il gomme les défauts principaux du 920, 45g en moins c'est vrai que ce doit être appréciable mais la batterie garde la même capacité qui est vraiment juste.

    Un smartphone tenant 2 vraies grosses journées, 3 jours en utilisation "moyenne" serait une bonne idée...
    0
  • micaub
    Les évolutions entre le 920 et le 925 sont vraiment minimes... Le poids du 920 ? Mouais, ça reste quand même assez risible, surtout quand tu lui ajoutes la protubérances dégueulasse pour la recharge à induction. Le capteur photo ? Depuis les évolutions logiciels du 920, pas dit que ce soit flagrant. L'écran ? Mouais...
    Oh, wait ! En revanche, 16 Go non extensible ? Même les bas de gamme Android et Windows Phone n'osent pas faire ça ! Bref, quand je vois la conclusion de l'article qui nous sort que le 925 est le meilleur WP et qu'elle ne met même pas en inconvénient la petitesse de la mémoire de stockage, je me dis que l'article a été baclé (et c'est un pro-Windows Phone qui parle)...
    Quant à la puissance des hauts de gamme ? Bah, elle va venir se rapprocher des Android avec WP8.1 logiquement...
    0
  • H-hich
    Le 925 n'est qu'un modèle "en attendant" de toute façon, tout le monde le sait. Nokia se tire encore une fois une balle dans le pieds pour une connerie... Toujours pas de led de notification (même si ca va venir visiblement) alors qu'htc le propose depuis 3 ans sur WP... Pas de slot SD... Alors que le 820 le propose... Un prix hallucinant quand on est dans la merde comme eux...

    J'attends de voir le 11 juillet le 41MP si je change ou pas.

    Sans parler du rachat de Waze par Google a l'annonce d'une version WP... Faut vraiment que nokia se sorte les doigts du cul, ils ont leur version "waze-like" sous le coude depuis des mois pour Here drive... Qu'il le sorte!
    0
  • ultrabill
    Le 925 avec 32Go existe, c'est Vodafone US qui en a temporairement l'exclusivité.
    0
  • tranche
    Anonymous a dit :
    "La gamme Lumia s’est démarquée par un parti pris stylistique accrocheur depuis le N9"

    Le N9 n'est pas un Lumia mais un telephone à l'OS tout pourri maison de Nokia :D



    Le N9 était équipé de Meego Hartmann, qui avait reçu de très bonne critique lors de sa sortie (juin 2011) ce qui n'était pas le cas de Windows Phone à l'époque (WP7 à l'époque).
    Puis, le nouveau patron (Stephen Elop) ex-cadre de Microsoft, a décidé subitement (ho surprise) que Nokia serait uniquement du Windows Phone. Mais Meego n'était pas pourris et était même supérieur en bien des points à WP7, si il n'avait pas était abandonné il serait sans doute meilleur.
    1
  • tranche
    "L'OS bride la définition à 1280 x 768"

    En 2013 et lire des chose comme ça d'un OS récent. Je serais développeur Microsoft WP8 j'aurai honte de moi.
    1
  • TNZ
    Ca reste un WP ... hein !
    Quelqu'un s'est posé la question savoir s'il fait bien le téléphone ? :o
    0
  • H-hich
    Anonymous a dit :
    Anonymous a dit :
    "La gamme Lumia s’est démarquée par un parti pris stylistique accrocheur depuis le N9"

    Le N9 n'est pas un Lumia mais un telephone à l'OS tout pourri maison de Nokia :D



    Le N9 était équipé de Meego Hartmann, qui avait reçu de très bonne critique lors de sa sortie (juin 2011) ce qui n'était pas le cas de Windows Phone à l'époque (WP7 à l'époque).
    Puis, le nouveau patron (Stephen Elop) ex-cadre de Microsoft, a décidé subitement (ho surprise) que Nokia serait uniquement du Windows Phone. Mais Meego n'était pas pourris et était même supérieur en bien des points à WP7, si il n'avait pas était abandonné il serait sans doute meilleur.


    Meego-Hartmann à recu de bonnes critiques de vieux fanboy Nokia, le reste de la presse s'est moquée (comme le reste du monde) de cet OS qui n'a rien compris. Certes, on peut tout faire dessus, c'est un véritable ordinateur. Sauf qu'un mobile n'est pas un ordinateur, taper des lignes de commandes sur un terminal n'est pas une fonction que l'utilisateur lambda recherche. Ca ne fonctionne deja pas avec Linux sur PC alors sur mobile...

    Quand a l'esthétique de l'OS même iOS fait plus jolie sur un OS vieux de 6-7 ans...
    -1
  • darkside07
    C'est vrai que je suis allé voir la tronche de Meego.

    En fait c'est iOS 2 ou iOS 3 avec ce fond "noir" et avec des logos pas beaux.


    Non franchement je ne vois pas ce qu'ils espéraient en 2011 avec ça...
    0
  • H-hich
    Mais tu peux tout faire avec ca déchire xD
    0
  • tranche
    Anonymous a dit :
    Anonymous a dit :
    Anonymous a dit :
    "La gamme Lumia s’est démarquée par un parti pris stylistique accrocheur depuis le N9"

    Le N9 n'est pas un Lumia mais un telephone à l'OS tout pourri maison de Nokia :D



    Le N9 était équipé de Meego Hartmann, qui avait reçu de très bonne critique lors de sa sortie (juin 2011) ce qui n'était pas le cas de Windows Phone à l'époque (WP7 à l'époque).
    Puis, le nouveau patron (Stephen Elop) ex-cadre de Microsoft, a décidé subitement (ho surprise) que Nokia serait uniquement du Windows Phone. Mais Meego n'était pas pourris et était même supérieur en bien des points à WP7, si il n'avait pas était abandonné il serait sans doute meilleur.


    Meego-Hartmann à recu de bonnes critiques de vieux fanboy Nokia, le reste de la presse s'est moquée (comme le reste du monde) de cet OS qui n'a rien compris. Certes, on peut tout faire dessus, c'est un véritable ordinateur. Sauf qu'un mobile n'est pas un ordinateur, taper des lignes de commandes sur un terminal n'est pas une fonction que l'utilisateur lambda recherche. Ca ne fonctionne deja pas avec Linux sur PC alors sur mobile...

    Quand a l'esthétique de l'OS même iOS fait plus jolie sur un OS vieux de 6-7 ans...


    On parle du n9 pas du n900 qui était bien un PC !?
    Ce que je dis simplement c'est qu'il faut comparer le n9 à un WP7 de 2011, et là franchement c'est kifkif, je pense même que le n9 est plus simple à prendre en main avec ces 3 écrans d’accueil accessible d'un swipe : appli dispo + appli en cours + flux social. C'était simple et novateur et il faisait du vrai multitache, ce qui ni iOS ni WP7 ne faisaient.
    Et non le n9 a bien reçu de bonnes critiques et était multitouch friendly rien à voir avec un pc ou un n900.
    Je suis désolé mais on peut pas dire qu'il soit moche et pour les logos "pas beau" c'est affaire de goût, moi les carrés de couleurs flashis de WP je trouve ça à vomir, mais je comprend que ça plaise en tout cas ça change.
    Je ne pense pas que l'on puisse dire que cet OS n'a rien compris (en se replaçant en 2011). Allez une petite video pour qu'on soit bien sûr de parler de la même chose.
    0
  • H-hich
    Pas mal la démo avec bug d'application :D

    Mais ouai ca reste la phylo bordélique linux/android. Je préfère un truc qui fasse moins de chose en même temps mais qui les fasses bien. La c'est multitâche youpi, mais c'est pas fluide des qu'on lance la boussole en fond... Sur un mobile on fait rarement 4 choses en même temps. Pour ca le multitâche de WP est largement suffisant. (même en 7.5)

    Et franchement je viens d'un E7 : esthétiquement c'est aussi moche, cette impression d'être sur un featurephone a grand écran :x
    -1
  • tranche
    Anonymous a dit :
    Pas mal la démo avec bug d'application :D

    Mais ouai ca reste la phylo bordélique linux/android. Je préfère un truc qui fasse moins de chose en même temps mais qui les fasses bien. La c'est multitâche youpi, mais c'est pas fluide des qu'on lance la boussole en fond... Sur un mobile on fait rarement 4 choses en même temps. Pour ca le multitâche de WP est largement suffisant. (même en 7.5)

    Et franchement je viens d'un E7 : esthétiquement c'est aussi moche, cette impression d'être sur un featurephone a grand écran :x


    3 écrans : un pour les applis encours, un pour les applis dispo, un pour les flux twitter/facebook/etc : on a connu plus bordelique quand même, puis c'est sûr les gros carrés de WP sont beaucoup moins bordélique ...
    "Multitache youpi" : c-a-d ? C'est du vrai multitâche point ...
    "c'est pas fluide" : si c'est pour le ptit bug c'est à comparer à WP7 au même moment. Meego est fluide, rien à voir avec Android pour lequel il a fallut attendre le "project butter".

    Le N9 a servi de base esthétique à la gamme lumia (au niveau de la construction hardware) donc si c'est aussi moche qu'un E7 alors les lumias le sont aussi.

    Un "featurephone a grand écran" pour moi c'est nimportequel symbian ou WP6 ou android<4.2

    Je ne comprend pas qu'on puisse dire que le N9 est un "OS tout pourris", il était comparable à WP7 et n'avait pas à rougir face à iOS ou android ... à moins de confondre avec entre N9 et le N900 (qui lui était sous symbian).
    D'ailleur un ptit tours d'horizon de la presse de l'époque (qui ne sont pas, je pense, des "vieux fanboy Nokia" en témoignent) : tous regrettent que nokia ait abandonné meego au lancement du N9 (qui a reçu quelque awards de la presse).

    clubic
    Citation:
    Dès lors, on se prend à regretter que Nokia n'ait pas mis le paquet dessus, et surtout sorti plus tôt ce système très prometteur, au lieu de s'acharner sur un Symbian vieillissant. Dévoilé après l'accord entre Nokia et Microsoft, le N9 n'aura jamais la chance de connaître le succès qu'il mérite hors de certains marchés, et c'est bien dommage, car tout comme WebOS, le système a indéniablement une patte, et montre que Nokia était capable de produire un OS moderne, pensé pour le tactile et le multitâche, en interne.


    même igenration était plutot flateur

    The Verge
    Citation:
    The Harmattan UI is fresh, slick, and as natural as anything the smartphone world has yet introduced, while the physical design is unmatched. Not even the shiny new iPhone 4S feels as luxurious in the hand as the N9.


    Engadget
    Citation:
    Nokia's really made our lives difficult here. On the one hand, the N9 delivers a double punch with gorgeous hardware and brilliant software. It's arguably the first competitive flagship phone to come out of Espoo since the launch of the original iPhone -- a stunning feat when you consider how far behind the company was even just a year ago.


    gizmodo
    Citation:
    All this sounds excellent; a solid smartphone with a clever operating system, good response, great camera and eye catching design. But I’m still not buying one.
    Why won’t I own one? Simple. It’s a phone with (at best) a very limited future. MeeGo runs like a greased weasel on the hardware, but the app offering is meagre, and with Nokia’s focus rather solidly being on Windows Phone 7, it’s a handset with a limited shelf life.


    shm
    Citation:
    Despite Nokia's abandonment of MeeGo, the N9 is a really great phone to use. As may be evident throughout this review, I fell in love with the ability to swipe between windows and now want to see this feature implemented on other smartphones.


    socialmendianz
    Citation:
    As mentioned, MeeGo is extremely accessible, and it’s not bogged down with menus upon menus to get lost in. Add to this the stunning display, an on-board camera that could well replace the average person’s dedicated point-and-click, and a zippy 1GHz processor, and you’ve got yourself a phone that – truth be told – is probably more than adequate for most users’ needs. In fact, it’s got me even more excited about the possibilities of Nokia’s Windows Phone 7 devices.



    On est loin du "la presse s'est moquée (comme le reste du monde) de cet OS qui n'a rien compris" ...
    Par contre je comprend bien que les apple/microsoft/linux lover/hatter perdent complètement le sens critique et l'impartialité quand il s'agit de glorifier son bébé ou tailler la concurrence.

    Mais tout de même je ne comprend pas le besoin de tailler le travail d'ingénieurs Nokia qui sont aujourd'hui sans doute au chomage (ou chez jolla pour les chanceux) du fait du volte face de la direction alors que leurs travail sur Meego a été salué par la critique.
    0
  • H-hich
    Anonymous a dit :
    On est loin du "la presse s'est moquée (comme le reste du monde) de cet OS qui n'a rien compris" ...
    Par contre je comprend bien que les apple/microsoft/linux lover/hatter perdent complètement le sens critique et l'impartialité quand il s'agit de glorifier son bébé ou tailler la concurrence.

    Mais tout de même je ne comprend pas le besoin de tailler le travail d'ingénieurs Nokia qui sont aujourd'hui sans doute au chomage (ou chez jolla pour les chanceux) du fait du volte face de la direction alors que leurs travail sur Meego a été salué par la critique.


    Pour ca je suis assez a l'aise, j'ai de tout à la maison (putain meme de l'iOS...) la semaine dernière on m'a demandé conseil avant achat, j'ai conseillé un HTC One a un ex fanboy Apple qui a suivi mon conseil, et pour un petit budget (<250€) la fille voulait un Nokia 520 je l'ai fais augmenter son budget pour prendre un samsung Ativ. En perso mon dernier achat mobile est un iPad et je bosse sur des telephones WP et android. Bref je pense etre assez partial au niveau des marques...

    Pour le licenciement des ingénieurs de Nokia, on pourra quand même leur reprocher (ou à leurs managers) de n'avoir rien foutu pendant 15 ans avec Symbian et d'avoir pondu un Meego à l'arrache (certes mille fois meilleur que Symbian c'est sur) histoire de sauver les meubles alors qu'Apple avait complétement bouleversé le marché 5 ans avant.

    On a pu lire partout dans la presse, pendant des années, que Nokia n'avait que ce qu'il mérite en refusant d'ouvrir les yeux sur le "succès des smartphones".

    Aujourd'hui et grâce à WP finalement, Nokia revient sur le devant de la scène, le budget marketing de M$ aide pas mal à faire revenir la marque aussi.

    Edit : t'as oublié de citer Tom's Guide qui parle aussi de Meego :

    Citation:
    Nokia aura vécu une première partie d’année agitée, inquiétante sur un marché en pleine évolution. Ayant manqué le virage vers les smartphones, le constructeur finlandais tente de se raccrocher à son OS maison Meego. Mais les terminaux ne convainquent pas, le système d’exploitation encore moins.
    0
  • tranche
    Anonymous a dit :


    Edit : t'as oublié de citer Tom's Guide qui parle aussi de Meego :

    Citation:
    Nokia aura vécu une première partie d’année agitée, inquiétante sur un marché en pleine évolution. Ayant manqué le virage vers les smartphones, le constructeur finlandais tente de se raccrocher à son OS maison Meego. Mais les terminaux ne convainquent pas, le système d’exploitation encore moins.


    Je ne retrouve pas le même article sur tom's (un lien ?), tous ce que j'ai trouvé c'est ça "Nokia : un N9 sous MeeGo en attendant Windows Phone 7", hors je n'ai mis des liens que vers des articles accompagnés de tests complet avec prise en main du N9.
    Parce que si c'est juste un article à "sensations" avec 3 lignes sur les flops de 2011 les journalistes ont vites fait de ranger dans un flop un produit qui a été abandonné par sa direction (pas vendu en Europe), et d’ailleurs dans les pays où il a été commercialisé : asie le N9 n'a pas démérité (voir mon com plus bas).
    Trouve plutôt un test complet du N9 qui conclu par "ce téléphone n'as rien compris et aussi moche qu'un E7*"
    * : la seul différence esthétique entre un N9 et le premier Lumia qui a suivi est l'ajout des bouton WP sur le design.

    Sinon on retrouve le même genre d'article à sensations sur tom's pour WP7
    Citation:
    Superbe lancement raté pour Microsoft cette année, avec Windows Phone 7. La société n'a visiblement pas regardé les problèmes de la concurrence (iOS en tête) en sortant un système sans copier/coller et sans multitâche...


    Anonymous a dit :
    Pour le licenciement des ingénieurs de Nokia, on pourra quand même leur reprocher (ou à leurs managers) de n'avoir rien foutu pendant 15 ans avec Symbian et d'avoir pondu un Meego à l'arrache (certes mille fois meilleur que Symbian c'est sur) histoire de sauver les meubles alors qu'Apple avait complétement bouleversé le marché 5 ans avant.

    WP7 pas vraiment plus en avance que Meego et pas vraiment plus développé a eu la chance d'avoir le soutient de MS, là où celui de Nokia faisait cruellement défaut à Meego au même moment.


    Anonymous a dit :
    Aujourd'hui et grâce à WP finalement, Nokia revient sur le devant de la scène, le budget marketing de M$ aide pas mal à faire revenir la marque aussi.

    MS à eu le courage de soutenir son OS même en perte de vitesse (c'est une qualité de MS ils l'ont déjà fait pour la Xbox et ça a payé), là où Nokia à eu peur de se mouiller les doigts pieds.
    Et Stephen Elop (ex Microsoft) n'est pas étranger à l'abandon total de Meego et celà en n'hésitant pas à déclarer que ça serait le cas même si le N9 avait été un succés (qui a d'ailleur rencontrè un certain succés en asie, là ou WP7 était inexistant faute d'une bonne gestion des caractères asiatiques, mais Elop Nokia a toujours refusé de donner les chiffres de vente du N9).

    De plus il est difficile de chiffrer les pertes ou les gains engendré par ce choix sans concession. Par exemple : en 2008 Nokia acquiert le framework multiplate-forme Qt pour 150 millions, après l’accord MS-Nokia, Microsoft interdit à Nokia le portage de Qt sur WP7. Résultat Nokia revent Qt à Digia pour 4,9 millions d'euros.
    A 145,1 milions de pertes séches doivent s'ajouter le salaire des centaines de développeurs payés de 2008 à 2011 pour avoir créer entre autre Qtquick faisant de Qt un environnement de développement mobile (aujourd'hui ironiquement au cœur des BB10). Et tout les logiciels maisons (nokia drive, carte, music,etc fait sous Qt sont à refaire pour WP...).
    Ajouter à cela le fait que WP7 était un OS "vite fait" de transition pour MS (pas de gestion du multi cœur, pas de possibilité d'utiliser son tel comme clef USB, etc), les early adopter de nokia sont maintenant bloqué sous un WP7 qu'il est impossible de passer sous WP8 (la transition full MS a un peu un goût de carotte pour eux).
    Et ajouter enfin le don de nokia maps à WP8 (et oui un htc sous WP utilise Nokia maps), je ne suis pas sûr que MS ne soit pas plus un profiteur de la situation qu’un sauveur.
    Ils auraient pu faire des Lumias version WP et Meego, ça aurait été mieux que de miser tous sur un seul OS. Nokia est un des rares constructeurs a ne miser que sur un seul OS.

    Mais bon WP8 est un bon OS (ça sera mieux quand les dev MS apprendront à faire de l'indépendance de la résolution) si ça trouve ça peut marcher, mais je crois que Nokia a encore du mal à être rentable... on verra mais en tous cas Meego n'as jamais été "tous pourris" et a été victime de faiblesse stratégique et décision politique (qui on aussi fait du dégât sur l'emploi en Europe au passage : le développement WP de MS est aux US et plus en Europe)
    0