[Test] Sony Xperia Tablet Z : le top model des tablettes

Un design à couper le souffle

La grande force de la tablette Xperia Z de Sony réside dans ses dimensions. Le terme « tablette » prend tout son sens : avec seulement 6,9 mm d’épaisseur (9,4 mm pour l’iPad de dernière génération) et 495 grammes sur la balance, autant dire que l’encombrement est minime malgré sa généreuse taille d’écran. Ces caractéristiques en font l’une des tablettes les plus faciles à transporter.

Mais tout n’est pas rose pour autant. Cette finesse lui confère également un petit côté plateau-repas. Elle pourra se prêter à l’exercice sans soucis, grâce à sa certification IP 55 et 57. Pour faire simple, plutôt que de profiter de la tablette sur le bord de la piscine, vous pourrez l’emmener dedans, jusqu’à 1 mètre de profondeur et pendant au maximum 30 minutes.

La tablette joue à cache-cache

Tout ceci, à condition que les nombreuses trappes d’accès à la connectique soient correctement refermées : une pour la carte SIM et le port micro SD, une autre pour le câble micro USB et une dernière pour brancher son casque en jack.

Le reste de la structure est encore une fois très proche du smartphone Xperia Z. Le bouton d’alimentation est placé sur la tranche de l’appareil, dans un style qui fait désormais partie des traits de caractère de la gamme Sony. Juste en dessous est placé une petite LED de notification, relativement inutile de par sa position : on ne la voit presque jamais.

Peu de place pour une grosse batterie

Avec tout juste 6.9 mm d’épaisseur, une inquiétude vient à l’esprit : la batterie. Avec 6 000 mAh et 24,4 Wh, on est bien loin de la concurrence dont les valeurs se situent plutôt autour de 40 Wh en moyenne (celle de l’iPad 4 culmine à 11 560 mAh et 42.5 Wh !).



Dans les faits, cette dernière « suffit » à l’Xperia Tablet Z pour un usage régulier, mais accuse bien entendu le coup dès qu’il s’agit de dépasser 3 à 4 jours d’utilisations intensives.

Verdict : Sony est parvenu à créer un produit vraiment similaire au smartphone Xperia Z tout en lui conférant une personnalité marquée. Le mot tablette n’a jamais semblé aussi légitime, à tout point de vue.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • 3615buck
    "Mais tout n’est pas rose pour autant"... et vous continuez avec un point positif.
    Il faudrait réécrire ce passage.
    0
  • shooby
    la xperia tab z est certes aussi chère que l'ipad, mais l'ipad est-il IP57 ?
    0
  • waree
    "L'Xperia Tablet Z affiche une résolution tout à fait descente" j'aurais juré que la résolution était plutôt montante que DESCENTE mais si vous le DISEZ... !
    0