Test Sony Ericsson Xperia Play : N-Gage te revoilà !

Jouabilité : inadapté

Passons à ce qui fait la valeur ajoutée du Xperia Play : sa partie jeu. Pour cela, Sony Ericsson a ajouté une interface dédiée, qui se lance automatiquement lorsque l’on ouvre le téléphone pour passer en mode « jeu ». L’utilisateur peut alors consulter le catalogue de ses jeux adaptés à l’expérience Xperia Play ou encore les jeux disponibles en téléchargement. Pour lancer un jeu, il suffit de pointer son doigt sur le logo ou d’appuyer sur le bouton Croix de la partie manette. Pas de doute, il s’agit bien de jeux estampillés PlayStation au vue des temps de chargement.

Blague à part, on ressent une certaine excitation à l’idée de tenter l’expérience PlayStation sur un smartphone. Excitation qui retombe après plusieurs minutes de jeu. Quel que soit le jeu sélectionné (voir la partie « Catalogue de jeu »), les sensations ne sont pas au rendez-vous. Prenons un jeu de football par exemple : Fifa 10 est fourni avec l’appareil, mais bon courage à ceux qui espèrent vivre l’équivalent d’une véritable partie de football virtuelle. Malgré les boutons, la sensation de précision n’est pas au rendez-vous. Les jeux ont le plus souvent simplement été adaptés pour le Xperia Play, et non développés pour. Résultat, l’expérience de jeu n’est pas vraiment au rendez-vous. On en vient même à jouer à de « simples » jeux Android en profitant de l’écran tactile 4 pouces.