On a testé l'iPhone 4 blanc !

Un iPhone ouvert

Avec cet iPhone 4 blanc, Apple a enfin compris les vertus de l’ouverture logicielle. Pour cela, la société de Steve Jobs a tout simplement implémenté une fonctionnalité présente depuis des années sur ses ordinateurs : Boot Camp. Appliqué à l’iPhone 4 blanc, on peut y faire tourner, au choix, Android ou Windows Phone 7. Bien entendu Apple a intégré de belle manière cette possibilité puisqu’il suffit de presser le bouton d’accueil lors du démarrage de l’appareil pour choisir sur quel système démarrer.

Mais l’ouverture concerne également iOS. A y regarder de plus près, c’est la version 4.4 bêta qui est embarquée sur ce modèle. Une avant première pleine de surprises puisque cette mise à jour du système d’exploitation mobile d’Apple parvient enfin à faire tourner Flash, mais aussi Silverlight.

Oubliées les critiques de Steve Jobs sur les ressources trop importantes que nécessitent ces deux technologies, avec le processeur A6 fourni par AMD, on atteint enfin un niveau de performance acceptable sans détériorer trop rapidement l’autonomie.