High-Tech : s'équiper français

A côté, le logiciel de métropole

Finalement, l’industrie française est encore vaillante en matière d’électronique et d’informatique. Certains comme ViaMichelin désertent leur secteur, d’autres stagnent à la manière d’un Peekton, mais quelques-uns sont en plein essor malgré la crise financière. On pense bien évidemment à Archos qui se diversifie avec un nouveau Tablet PC et un département PC flambant neuf.

Les lignes de code remontent le niveau

Cependant si l’on veut n’être équipé que de produits français, il faut se faire une raison. D’une part, rares, voire inexistants, sont les produits encore construits en métropole, coût de production oblige. D’autre part, chaque secteur d’activité n’est pas couvert par une société française. Ainsi, il est impossible d’avoir d’une entreprise française : une console de jeu, un ordinateur de bureau, un clavier et une souris, mais aussi une imprimante.

Si la France n’est pas comparable aux États-Unis ou aux pays asiatiques au niveau matériel, elle se rattrape sur le plan logiciel. Avec des Mandriva, Ubisoft etc..., le pays du camembert et de la baguette relève la tête.

P.-S. : Loin de nous l'idée de ne pas être objectif. Après avoir appelé de nombreux départements du ministère de l'industrie, nous n'avons pas réussi à avoir une liste exhaustive des firmes françaises spécialisées en nouvelles technologies. Aussi, si quelques noms vous viennent à l'esprit, n'hésitez pas à les partager avec nous.