Tilt & Shift : maîtriser la netteté et les perspectives de ses photos

Le Tilt-Shift via Photoshop

Photoshop permet d’agir sur la netteté comme sur les perspectives par le biais de diverses opérations et vous trouverez des tutoriaux en ligne consacrés à ces questions assez facilement via n’importe quel moteur de recherche (ex : http://www.pixelistes.com/forum/tilt-shift-t77653.html). Si vous souhaitez agir sur les perspectives de vos images via Photoshop, prévoyez dans votre image de l’espace autour de votre sujet car il va falloir la déformer puis la recadrer. Pour amplifier l’effet des lignes de fuite, il vous faudra réduire la taille du côté vers lequel les lignes convergent.

Si votre but est au contraire d’atténuer les effets de perspective (et rendre vos images plus naturelle) vous ne disposerez que d’une marge de manœuvre assez réduite car il vous faudra prévoir une baisse de qualité proportionnelle à votre opération (qui revient à agrandir les zones de votre sujet rendues petites par la perspective). Autre solution : réduire la taille des zones trop grandes, mais vous serez ensuite obligés de réduire la taille globale du sujet pour ne pas en obtenir une version déformée, l’image finale ainsi obtenue sera donc beaucoup plus petite que l’original et risque de devenir insuffisante pour un tirage papier si vous ne disposez pas d’une très grosse définition sur votre APN (par contre si l’image est seulement destinée à l’affichage sur écran, cette technique est à tester). Dans ce cas encore, il vous faudra cadrer très large à la prise de vue. Dernier conseil : évitez dans vos cadrage la présence de gens si vous devez modifier les perspectives, car leur déformation sont souvent du plus mauvais effet sur l’image finale.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    ouais, au cinéma, ce sont surtout des séquences en 60 images/seconde qui pullulent dans les films aujourd'hui pour faire "plus vrai" dans l'action. Sauf que quand on regarde les arrières plans, ben c'est accéléré. bref, la technologie d'il y a 10-15 ans au futuroscope.
    1
  • scoolup
    Bonjour à tous.

    En fait, c'est ce que nous faisions il y a quelques (dizaines) d'années, avec les moyens du bord, mais pour des photos uniquement.
    Nous séparions les objectifs des boitiers reflex de l'époque, et utilisions de l'adhésif pour éviter la lumière parasite.
    Puis, manuellement, nous "décentrions" l'objectif jusqu'à l'obtention du résultat attendu.

    La technique était surtout utilisée pour avoir une plage de netteté suffisante afin de photographier par exemple une maquette.

    Nostalgie, quand tu nous tient......
    2
  • Anonyme
    Joli dossier, bravo
    1