Blackberry Torch 9800 : un challenger crédible pour l'iPhone

Malgré ses problèmes d'antenne, l'iPhone 4 s'est révélé être un véritable succès commercial et on voit bien que le BlackBerry Torch se pose en concurrent direct du dernier smartphone de la firme de Cupertino.

Bien qu'on ait tendance à dire que RIM est loin de faire de l'ombre à Apple, BlackBerry continue d'être le premier fournisseur sur le marché américain des smartphones et continue de cavaler deuxième derrière Nokia au niveau des ventes mondiales.

Cette année, Apple et RIM ont tous les deux perdu des parts de marché au profit d'Android. Mais avec près d'un tiers des parts de marché pour ce semestre (32,1 % d'après les derniers chiffres publiés cette semaine par les analystes de Canalys), BlackBerry devance encore largement l'iPhone qui arrive cinquième (avec 21,7 %). Les données de l'entreprise de recherche marketing Comscores publiées en mai et qui précisent quels smartphones sont utilisés aux États-Unis ont, elles aussi, renforcé la position de RIM : selon ces chiffres, les  BlackBerry sont deux fois plus courants que les iPhones, avec un résultat de 41,7 % contre 24,4 %.

Avec le Torch, RIM montre qu'il est bien présent dans la compétition et qu'il compte donner du fil à retordre à ses concurrents. Il dispose pour cela d'un net avantage, il s'adapte vraiment à la demande : écran tactile ou clavier, page d'accueil remplie d'icônes ou alors épurée …

Commercialisé aux États-Unis depuis le 12  août, RIM n’a fourni aucune date pour le moment concernant le marché français. Un seul indice : son prix qui devrait avoisiner les 500 euros (hors abonnement).