Test Sony Vaio TT et Z : Tom's Guide raconte

Benchmarks : du simple au double

Les deux portables de Sony collent parfaitement aux standards actuels et sont basés sur la plateforme Centrino 2 nouvellement sortie.

Consommation ou performance

Un C2D P9500 pour le Vaio ZFidèle à Intel, Sony resigne avec le géant du processeur en implantant des Core 2 Duo dans ses nouveaux Vaio. Le Z privilégie la performance à l’autonomie et choisit un P9500 cadencé à 2,53 GHz. Pour sa part, le TT se contente d’un SU9400 taillé pour l’endurance. Fonctionnant à une fréquence moindre (1,46 GHz) par rapport à celui du Z, le SU9400 du TT présente néanmoins l’avantage d’être deux fois moins gourmand en énergie que celui-ci. Des 25 Watts dégagés par le CPU du Z, on passe à 10 Watts sur le TT, une performance qui vaut également au TT de gagner en autonomie.

Beaucoup de gigaoctets

2 x 2 Go en Dual Channel dans le TTPour la mémoire vive embarquée, Sony n’a pas lésiné sur le nombre de gigaoctets. On en a donc 4 Go sur les deux modèles. Cette mémoire est en DDR3 mais varie de fréquence entre les deux machines. Cadencée à 1066 MHz sur le Z, elle passe à 800 MHz sur le TT. Néanmoins, cette différence n’est pas transcendante et ne saurait altérer les performances générales du TT.

Quand le Z écrase le TT

Sur ce coup-là, le TT se fait doublerSous PCMark Vantage (1024 x 768/sans AA/filtrage anisotropique 8x), les deux ultraportables de Sony en ressortent avec des résultats qui vont du simple au double. Avec son alimentation en mode haute performance, le TT cumule 2326 points sous le benchmark de FutureMark. Pour le Z, l’affaire est différente avec un total de 4664, le double du TT.