Windows Phone 7 : le test du Samsung Omnia 7

Premières impressions sur l’OS

La vraie nouveauté du téléphone reste bien sûr Windows Phone 7. Le système d’exploitation mobile n’a cessé de nous intriguer depuis sa présentation, promettant monts et merveilles à ses utilisateurs. De manière plus raisonnable, nous attendions surtout une nouvelle approche moins centrée sur les applications que peuvent l’être iOS et Android. L’interface très textuelle de WP7 s’inspire fortement de celui du baladeur de Microsoft, le Zune HD.

Microsoft propose ainsi plusieurs hubs regroupant les grandes familles de fonctionnalités : musique + vidéos, Office, photos, contacts, etc. Le propre de chaque hub est d’être connecté pour proposer, par exemple, non seulement les photos contenues dans son téléphone, mais aussi celle que ses contacts Facebook peuvent proposer sur leurs profils.

La page d'accueil est ainsi composée par défaut de ces hubs. Une seconde page s’affiche en faisant glisser l’accueil vers la gauche. On y retrouve toutes les autres applications et réglages du téléphone. Et c’est tout. Contrairement à la concurrence, on ne peut ajouter des pages, tout se passera depuis ces deux points d’entrées. Très simple mais pas forcément pratique à l’usage comme nous allons le voir.