Windows Phone 7 : le test du Samsung Omnia 7

Des améliorations encore nécessaires

Une fois la nouveauté passée, Windows Phone 7 nous laisse un avis contrasté. On aime ou on déteste, mais l’interface a au moins le courage de rompre entièrement avec ce que propose la concurrence. Les icônes font ici place au texte, on comprend que Microsoft veut ainsi mettre en avant les fonctionnalités (via ses hubs) plutôt que les applications pour l’instant bien trop peu nombreuses. On se demande d’ailleurs comment on arrivera à gérer à terme ses applications qui formeront une liste interminable sur la deuxième page d’accueil sans classement possible.

On ressort de Windows Phone 7 avec l’impression qu’il reste encore beaucoup de travail à Microsoft pour proposer un OS réellement mature. Les défauts de jeunesse dont on se rend compte seulement à l’usage sont nombreux, mais tout à fait corrigeables dans de futures mises à jour. On se sent finalement un peu à l’étroit dans ce système d’exploitation presque sans applications. On se rend ainsi compte que ces dernières sont tout sauf des gadgets.