Windows Phone 7 : le test du Samsung Omnia 7

Depuis sa présentation en début d’année, on attendait l’arrivée de Windows Phone 7 de pied ferme. Distancé dans le monde des smpartphones, Microsoft pourrait-il reprendre la main dans le domaine ou du moins ébranler RIM, Apple et Google ? Le test de ce Samsung Omnia 7 nous permet de nous faire une idée sur le sujet.

Le téléphone en lui même fait appel à une base solide, mais n’a rien d’essentiellement différenciant par rapport aux modèles moyen/haut de gamme du moment. Seul son bel écran super Amoled de 4 pouces (480 x 800 pixels) saute vraiment aux yeux lorsqu’on le prend en main. Techniquement, il embarque un processeur 1 GHz, comme demandé par Microsoft à tous les constructeurs de Windows Phone et une mémoire interne assez restreinte de 8 Go. Il sait lire les fichiers vidéo (3gp, MPEG4, WMV) et audio (MP3, WMA).

L’objet en lui même, n’est pas particulièrement lourd pour un smartphone (138 grammes), mais affiche des dimensions très généreuses, voire parfois trop pour les petites mains. La finition est plutôt bonne, tout le dos de l’appareil étant en métal. Nous avons été en revanche moins convaincu par la réception réseau du mobile. Dans un appartement test où le réseau 3G Orange est généralement mal reçu sur un iPhone 4, l’Omnia 7 accroche seulement le réseau Edge et a plusieurs fois coupé nos conversations.