Airis 740 : The Phone House contre le Eee PC

La partie matérielle

Comme beaucoup de constructeurs, et en attendant l’Atom et l’Isaiah, Airis utilise une plateforme matérielle à base de processeurs Via. Le C7-M utilisé (ici à 1 GHz) est un processeur qui utilise une architecture très ancienne (on peut le comparer sur certains points à un Pentium de première génération) et son seul véritable avantage vient de sa consommation très faible. Pour de la bureautique simple, le C7-M n’est pas un problème mais dès qu’on a besoin d’un peu de puissance, il est rapidement dépassé. Pour se faire une idée, une page Web chargée en Flash ou une vidéo Dailymotion mettent généralement le processeur à genoux et les vidéos sur le Web manquent de fluidité.

1 Go de mémoire et un disque dur d’iPod

Bonne nouvelle, la machine est équipée de 1 Go de mémoire vive. C’est parfait pour le Windows XP fourni, mais attention : la mémoire est soudée sur la carte mère, pas question d’en rajouter. Pour le stockage, la machine dispose d’un disque dur de 40 Go (un 4 200 tpm, comme dans les iPod). C’est peu et beaucoup à la fois : peu, car les PC portables actuels dépassent généralement les 200 Go et beaucoup car les concurrents du Airis 740 sont généralement équipés de nettement moins de mémoire (4 Go sur le Eee PC 701, par exemple). Notons qu’une version équipée de mémoire flash existe aussi, mais elle n’est pas encore proposée par The Phone House.

Le flanc droitLa mémoire vive

Une carte graphique peu puissante, du Wi-Fi, un modem

La carte graphique est un modèle Via/S3 intégré. Même si le Chrome9 est compatible DirectX et est capable de faire fonctionner Aero (l’interface de Windows Vista), il reste très faible en général et n’est absolument pas utilisable pour jouer. On retrouve aussi du Wi-Fi (une puce compatible 11g, 54 mégabits/s) et un modem 56K pour ceux qui ne sont pas encore passés à l’ADSL.

Le flanc gaucheLa puce Wi-Fi