Quel appareil photo pour l'été ?

Samsung NV24HD

Samsung NV24HD A la prise en main du NV24HD, on se sent tout de suite rassuré par la qualité d’assemblage du produit. Métal peint de noir, finition hors pair, on se croirait revenu aux premiers modèles d’IXUS de Canon.

La proéminence sur la face avant crée une petite poignée très pratique pour la prise en main. Si le zoom est placé sur le pouce, son déplacement de bas en haut et bien plus pratique que s’il était horizontal. Son écran OLED est très pertinent puisque ses bons angles de vision permettent de tenir l’appareil en l’air tout en voyant très bien ce qu’il affiche. Deux molettes sur le dessus de l’appareil commandent d’une par les modes (auto, vidéo, manuel, etc. ) et d’autre part le style de photo désiré (de sépia à noir et blanc). Enfin, l’ergonomie est originale quant à la navigation dans les menus avec des boutons placés tout autour de l’écran. Déroutant dans un premier temps, cette interface est finalement très facile à utiliser. Une fois n’est pas coutume et contrairement à ses téléphones Samsung fait ici presque un sans-faute en terme d’ergonomie.

Samsung NV24HD Samsung NV24HD

L’objectif est le plus grand angle de notre sélection puisqu’il débute à 24 mm jusqu’à 86 pour un zoom 4x donc. La géométrie de l’ensemble est mise à rude épreuve à 24 mm, mais le vignettage est par contre vraiment limité, un bon point.

En fait, il est tout simplement dommage que le Samsung ne fasse pas de photos à la hauteur de nos espérances. On notera tout de même une grande amélioration par rapport aux premiers modèles sortis il y a quelques années. La frange violette existe encore, mais devient de plus en plus ténue. Mais le gros problème vient de la gestion du bruit. Le traitement ne fait pas de cadeau aux détails et l’image se trouve dégradée dès 200 ISO. Le NV24HD filme lui aussi en 720p (comme le FX35 de Panasonic), mais là aussi la qualité reste limitée, le bruit numérique étant une nouvelle fois très présent.

Samsung NV24HDSamsung NV24HD

Samsung NV24HD