Idée reçue n°4 : Apple est plus cher

Le Mac Pro

Le Mac Pro, c’est un peu la Porsche qu’on adore regarder en concession tout en se disant qu’on n’aura jamais les moyens de se l’offrir. Pas faux, une simple tour (sans écran) qui affiche un premier prix de 2299 euros, autant renoncer tout de suite si l’on en a pas l’utilité. Véritable station de travail, elle est complètement adaptée aux lourdes retouches photographiques ou productions audiovisuelles.

Pour ce très haut de gamme, nous avons décidé de nous faire plaisir en choisissant la version ultime à huit coeurs : deux processeurs Intel Quad-Core Xeon Nehalem à 2,26 GHz, prix de départ : 2999 euros. Nous avons presque été raisonnables et n’avons finalement pas choisi l’option à 2340 euros qui équipe la machine des deux mêmes processeurs, mais cadencés à 2,93 GHz.

Pour son équivalent PC, nous sommes une nouvelle fois retournés chez Dell, notamment pour la souplesse de configuration qu’offre son magasin en ligne. Notre choix s’est arrêté sur la station de travail Precision T7500, seule à offrir autant de possibilités que le Mac Pro.

Si la notion de design est moins importante dans une démarche professionnelle, elle reste tout de même sensible pour les professions créatives auxquelles s’adressent ces machines. Une fois encore Apple est loin devant, la tour Dell n’étant absolument pas esthétique.

Le reste de la configuration commune aux deux machines touche au fantasme : 6 Go de RAM (DDR3 1066 MHz), disque dur de 1 To à 7200 tours/minutes, carte graphique ATI FirePro V5700 sur le PC, ATI Radeon HD 4870 sur le Mac. Le reste est relativement semblable, notamment les quatre emplacements pour disques durs contrôlables en Raid ou la garantie de trois ans, par défaut sur le PC, ajoutée en option sur le Mac.

Verdict de ces deux configurations vraiment très équivalentes ? 3451,60 euros pour le PC, 3568 euros pour le Mac. Le PC gagne d’une courte tête, mais si l’on considère une nouvelle fois que la finition tout alu et le design du Mac ont un prix, on peut alors penser que les deux configurations se neutralisent.

Cinquième et dernier round : égalité.