iPhone 6 (Plus) : mieux que le 5S, beaucoup moins bon que d'autres

Tout le monde n'est pas en Full HD

Ce que propose l’iPhone 6

Décliné en deux tailles d’écran, l’iPhone 6 offre deux définitions différentes. Alors qu’on aurait pu s’attendre à du 1080p sur les deux modèles, seul le 6 Plus en profite. L’iPhone de 4,7 pouces doit ainsi se contenter de 1334 x 750 pixels avec une résolution de 326 ppp (pixels par pouce) contre 401 ppp sur le 5,5 pouces. Le contraste est également différent entre les deux iPhone 6, mais en faveur du 4,7 pouces cette fois-ci (1400:1 contre 1300:1). En outre, Apple a appuyé sur le fait que les dalles des iPhone 6 devenaient Retina HD. En creusant un peu, on s’aperçoit que la seule différence avec du Retina simple, ce sont des angles de vision améliorés grâce à l’utilisation de la technologie « dual domain pixels », comme l’explique AnandTech.

Ce que proposait l’iPhone 5s

De son côté, l’iPhone 5s n’a qu’un format de dalle. Plus petite, elle est large de 4 pouces pour une définition de 1136 x 640 pixels. Sa résolution est par contre identique à celle de l’iPhone 6, soit 326 ppp. Côté contraste, on chute à 800:1. Ce rapport semble ridicule face aux iPhone 6, mais la différence visuelle devrait être à peine perceptible, avec une visibilité légèrement améliorée.LG G3LG G3

Ce que la concurrence sait mieux faire

Si Apple propose au mieux du 1080p sur l’iPhone 6 Plus, on trouve au moins trois téléphones concurrents de même taille qui opposent une définition supérieure de 2560 x 1440 pixels et une résolution de 534 ppp. On pense ainsi aux LG G3, ZTE Nubia Z7 et Oppo Find 7. Il en va de même pour l’iPhone 6 de 4,7 pouces. Avec la même diagonale, le HTC One (sorti en 2013) et le Vertu Signature Touch sont tous les deux définis en 1920 x 1080 pixels. Leur affichage est aussi plus net avec une densité de pixels de 469 ppp.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • La_Pomme
    Il paraît loin le temps où Apple était le précurseur dans le monde des smartphones. En 2014, pas de "révolution" ni vraiment "d'innovation" dans ces nouveaux modèles d'iPhone. La concurrence aura réussi a bien rattraper Apple notamment ce fameux Nokia Lumia 930 qui semble posséder de bons atouts pour se positionner en tant que smartphone haut de gamme.
    0
  • asche
    Exact, mais iOS fait poid dans la balance.
    Personnellement, j'ai une tablette Android et un iPhone.. la supériorité de iOS dans le domaine de l'ergonomie face à Android est tellement visible, tellement importante, tellement frappante, que je ne me résoudrai jamais à acheter un smartphone Android, pourtant meilleurs à tout point de vue sur le hardware.

    Pourquoi ? Car ça n'est pas plaisant à utiliser, ça fait bâclé, pas fini, triste....

    Et les smartphone Android, ça fait aussi "C'est nous qu'on à mis ça en premier" mais en oubliant le reste.

    L'exemple le plus frappant c'est le NFC, Apple à pris soin de préparer le payement sans contact avec presque tout les banques, les boutiques et magasins... Pourquoi Google n'a pas fait ça ? pourquoi ?! Quel gâchis ! Car aujourd'hui, le NFC va sortir chez Apple, utilisable directement (par les américains en premier, c'est vrais) Alors que vous lecteurs avec votre smartphone Android NFC, l'avez-vous vraiment déjà utilisé pour autre chose qu'un appairage ou un transfert de photo ?

    Dommage que aujourd'hui, on considère "innovation", un ajout de matériel, sans même se demander si c'est vraiment utilisable avec un projet derrière...

    Dommage que Google ne sache pas se donner les moyens de convaincre quelqu'un comme moi, qui est de bonne volonté, prêt à laisser mon très onéreux et peu autonome iPhone de coté, pour me procurer un truc moitié-moins chère, qui fera aussi bien, avec le même confort d'utilisation, la même facilitée, la même confiance (dans le store notamment) qu'iOS.
    0